Imprimer

Mise à jour : 23/09/2014

Macroalgues

Sous élément de qualité

Ce sous-élément de qualité appartient à l’élément de qualité « Flore autre que phytoplancton ». Il intègre à la fois les macroalgues de substrats durs et les blooms de macroalgues opportunistes.

Les macroalgues de substrats durs

Ces algues colonisent les substrats durs des zones intertidales  et subtidales  rocheuses des côtes françaises. Elles jouent un rôle important dans la production primaire des eaux côtières et représentent aussi un abri et un support pour de nombreuses espèces animales et végétales. Leur répartition se fait essentiellement en fonction de la disponibilité du substrat, des conditions physico-chimiques (hydrodynamisme, turbidité,…) et bathymétriques qui engendrent une organisation en ceintures.

Fiches à télécharger

Fiche macroalgues subtidales - Mer du Nord Manche Atlantique - Masses d’eau côtières
Fiche macroalgues intertidales - Mer du Nord Manche Atlantique - Masses d’eaux côtières
Fiche Macroalgues intertidales - Mer du Nord Manche Atlantique - Masses d’eau de transition
Fiche Macroalgues - Méditerranée - Masses d’eau côtières

Les blooms d’opportunistes

Certaines macroalgues, dans des conditions environnementales favorables, prolifèrent : c’est ce que l’on appelle un bloom. L’exemple le plus connu de ce phénomène est celui des marées vertes en Bretagne.

Cette prolifération excessive se produit généralement pendant la période printanière et/ou estivale dans les secteurs enclavés du linéaire côtier où les conditions environnementales sont favorables et correspondent à :

  •  un apport excessif en sels nutritifs (zones d’exutoires des rivières),
  •  une faible profondeur (favorable à la croissance des algues),
  •  des conditions hydrodynamiques favorables à la rétention des sels nutritifs et/ou des algues produites.

Ce phénomène engendre des gênes olfactives et visuelles lorsque les algues s’échouent sur les plages et contraignent les collectivités à des ramassages fréquents. Lorsque la prolifération reste au large, elle peut être une gêne pour la petite pêche côtière. De plus, ces proliférations ont un impact environnemental par le colmatage durable de la surface du sédiment et des herbiers de phanérogames.

Fiches à télécharger

Fiche blooms de macroalgues de type 1 - Mer du Nord Manche Atlantique - Masses d’eau côtières et de transition
Fiche blooms de macroalgues de type 3 - Mer du Nord Manche Atlantique - Masses d’eau côtières et de transition
Fiche blooms de macroalgues de type 2 - Mer du Nord Manche Atlantique - Masses d’eau côtières

Accueil Ifremer environnement© Ifremer

fermer

Lire la suitelire