ifremer Ifremer environnement
© Alain Le Magueresse, Ifremer
Documents - Dossiers - Phytorisk

Phytorisk

Effet des changements environnementaux sur les efflorescences d’algues toxiques

Niche écologique

L’étude de la niche écologique est une clé pour comprendre la distribution de la diversité, l’impact futur du changement climatique, l’invasion d’espèces. La niche d’une espèce est définie comme l’ensemble des conditions environnementales biotiques et abiotiques (intensité de la lumière, disponibilité en nutriments …) qui favorise la croissance de cette espèce. Le concept de niche écologique est donc lié à la diversité et permet d’étudier les patrons de distribution des espèces. En plus de décrire la niche écologique, les études de distribution d’espèces associent également les changements globaux aux modifications de l’aire de distribution des organismes (expansion ou diminution).

Pour visualiser et simplifier l’information de plusieurs variables dans un espace bi ou tridimensionnel, nous avons utilisé une représentation (Analyse en Composante Principales, ACP) combinant les variables environnementales : température de l’eau, salinité, turbidité, débit de rivière hebdomadaire, irradiance hebdomadaire obtenue par satellite. Ces variables permettent d’avoir un nombre de données significativement abondant jouant un rôle important dans la niche écologique de l’espèce. Par exemple, si une variable structure la niche écologique de l’espèce, mais que seulement 5% du total des données de l’espèce correspondent à cette variable, on ne l’utilisera pas parce qu'étant une représentation partielle de la niche. De même, si on dispose de 100% des valeurs d’une variable mais que cette variable ne dit rien sur la niche de l’espèce, on ne l’utilisera pas non plus. Pour comparer la niche de différentes espèces phytoplanctoniques, il est nécessaire d’utiliser la même représentation de l’espace environnemental pour toutes les espèces étudiées. Le résultat final sera un espace bi ou tridimensionnel qui permet de représenter la distribution des données sous forme d’une probabilité d’abondance plus ou moins élevée par espèce.

Représentation graphique pour définir la niche des espèces phytoplanctoniques Zoom fenetre Représentation graphique de (a) l’Analyse en Composantes Principales et (b) des abondances d’une espèce

Pour en savoir plus

Hernandez Farinas T. (2015). Analyse et modélisation des évolutions à long terme de la biodiversité phytoplanctonique dans les zones côtières sous l’effet des pressions environnementales et anthropiques.
Consulter le document

 

fermer

Lire la suitelire