ifremer Ifremer environnement
© Alain Le Magueresse, Ifremer
Arcachon
Surveillance Résultats Votre région

 

Documents
Rechercher
Rechercher
Plan du site Contact Copyright Crédits

Accueil > Actualité > 2002 > >

Le plan Biscaye pour lutter contre la pollution du pétrolier Prestige

21/11/2002

" Le pétrolier PRESTIGE (230 m de long, à simple coque, entré en service en 1976), battant pavillon des Bahamas et transportant 77 033 tonnes de fuel lourd, s'est trouvé en grande difficulté dans le mauvais temps, le mercredi 13 novembre 2002, à 25 miles au large du Cap Finisterre (Espagne), alors qu'il faisait route en direction de Gibraltar.

Le jeudi 14 novembre, une nappe de pollution de 20 milles de longueur sur 2 miles de largeur était observées à environ 5 miles de la côte. Devant l'ampleur du risque de pollution, le gouvernement espagnol a sollicité le concours du gouvernement français afin de prévenir et combattre la pollution. Une même démarche était conduite auprès de la Commission européenne. La demande espagnole a été examinée dans le cadre du PLAN BISCAYE, accord franco-espagnol de coopération opérationnelle et technique pour le sauvetage et la lutte antipollution. A la demande de la partie espagnole et en accord avec le préfet maritime de l'Atlantique, au nom du gouvernement français, le Plan Biscaye a été activé à partir du 14 novembre à 12h00. Les moyens et experts suivants ont été proposés à l'Espagne :

  • un navire de lutte antipollution équipé d'un récupérateur d'hydrocarbures, mis en oeuvre par la Marine nationale,
  • un avion Falcon 50 de surveillance de la Marine nationale,
  • deux avions de surveillance de la douane dont un avion POLMAR de la douane équipé de capteurs pour détecter et analyser les nappes d'hydrocarbures,
  • un expert du CEDRE (centre de documentation, de recherche et d'expérimentations sur les pollutions accidentelles des eaux), un expert de lutte antipollution et deux officiers de liaison.

Le navire antipollution AILLETTE a d'ores et déjà appareillé de Brest (une quarantaine d'heures de route pour un transit de 380 miles marins).
Je rappelle que le PLAN BISCAYE avait permis de faire appel à des moyens d'intervention espagnols lors du naufrage du pétrolier ERIKA au large de la Bretagne en décembre 1999."
Déclaration du porte-parole du Quai d'Orsay, le 15 novembre 2002

Le "Biscaye Plan" signé entre l'Espagne et la France en 1999 prévoit le partage des eaux du golfe de Gascogne en deux parties. Toute intervention se déroulant au sud de la ligne de partage est sous l'autorité espagnole, la zone nord restant sous contrôle français. Dans tous les cas, l'ensemble des moyens de sauvetage français et espagnols seront à la disposition du pays chargé de l'opération.

Pour en savoir plus


Le site du CEDRE
http://www.le-cedre.fr/

Le site de la Marine Nationale
http://www.defense.gouv.fr/marine/actu/prestige/index.htm

L'Ailette
http://www.surf.fr/fleet/anchorhandling/ailette/index.html

Les photos du naufrage sur le site Oil Spills
http://www.oil-spills.com/

 

fermer

Lire la suitelire