ifremer Ifremer environnement
© Alain Le Magueresse, Ifremer
Arcachon
Surveillance Résultats Votre région

 

Documents
Rechercher
Rechercher
Plan du site Contact Copyright Crédits

Accueil > Actualité > 2002 > >

Rapport 2001 de l'union européenne sur les eaux de baignade

03/06/2002

20020603dieppemini.jpg

Margot Wallström, membre de la Commission chargée de l'environnement, a présenté le 29 mai 2002 le rapport 2001 sur la qualité des eaux de baignade en 2001. Ce rapport est publié, comme chaque année, peu avant la nouvelle saison balnéaire. Les données présentées dans le rapport confirment la tendance observée au cours des années précédentes, le niveau global de conformité étant de 97 % pour les 13 429 plages en bord de mer. Grâce aux importants investissements faits par tous les États membres dans le domaine du traitement des eaux usées, la qualité des eaux de baignade s'est constamment améliorée dans toute l'Europe depuis l'adoption de la directive en 1976.
La qualité des eaux de baignade est en effet évaluée à partir des résultats des réseaux de surveillance " baignade " mis en place dans les États membres sur la base des instructions de la directive 1976/160/CEE. Cette évaluation se fonde sur deux paramètres microbiologiques (indicateurs de pollution fécale) et sur trois paramètres physico-chimiques dénommés paramètres esthétiques (indiquant si l'aspect de l'eau donne envie de s'y plonger ou non). Les États membres doivent respecter ces valeurs minimales impératives qui garantissent la bonne qualité de l'eau. La directive fixe en outre certaines valeurs indicatives plus strictes, que les États membres devraient s'efforcer de respecter. En règle de base, les eaux devraient être échantillonnées tous les quinze jours, avec un prélèvement supplémentaire quatorze jours avant le début de la saison balnéaire dans la zone considérée. La fréquence de l'échantillonnage peut être réduite si la qualité de l'eau était satisfaisante au cours des deux années précédentes.

monet_beach_trouville

Panorama des résultats obtenus pour la France et ses voisins limitrophes

Pour la France, la Commission se félicite de ce que l'année 2001 ai été celle du retour des informations sur la qualité des eaux de baignade (les données des eaux de baignades n'ont pas été transmises à Bruxelles en 1999 et 2000 en raison de mouvements sociaux). La Commission estime que les résultats de l'année 2001 sont difficilement interprétables, tant pour les eaux côtières que pour les eaux intérieures, étant donné le nombre élevé de zones de baignade insuffisamment échantillonnées (plus de 8 %) et parce que les résultats des deux années précédentes ne sont toujours pas disponibles. Le rapport sur les eaux de baignade sera mis à jour sur le site web consacré par l'Union Européenne aux eaux de baignade lorsque la France aura communiqué les résultats pour 1999 et 2000.
En Belgique, les eaux du littoral sont en parfaite conformité pour la troisième année consécutive. La Belgique est le seul État membre dont les eaux côtières respectent les critères à 100 %.
En Espagne, la situation des eaux de baignade peut être qualifiée de stable par rapport à la saison balnéaire précédente. La qualité des eaux côtières est très bonne.
La qualité des eaux côtières de l' Italie a atteint un niveau jamais enregistré auparavant (96,6 %).

Révision de la directive sur la qualité des eaux de baignade

Après une longue période de consultations, la Commission devrait adopter, avant le mois d'août, une proposition de révision de la directive sur la qualité des eaux de baignade. La révision sera basée sur un certain nombre de principes :

  • améliorer le niveau de protection pour réduire encore plus le risque de contracter des maladies gastriques ou d'autres affections à la suite d'une baignade ;
  • améliorer l'application de la directive pour que les efforts portent sur la gestion des risques plutôt que simplement sur la surveillance et la communication des résultats des contrôles. Dans ce contexte, les eaux de baignade qui présentent un niveau de qualité constamment élevé bénéficieront d'une réduction des exigences en matière de contrôle ;
  • simplifier la directive pour l'axer davantage sur les véritables menaces pour la santé, qui sont essentiellement de nature bactériologique plutôt que chimique ;
  • veiller à ce que les dispositions de la directive sur les eaux de baignade complètent aussi harmonieusement que possible les obligations découlant de la directive-cadre sur l'eau ;
  • veiller à ce que de nouvelles possibilités de communication des informations, tel que l'internet, soient exploitées au maximum pour que le public puisse obtenir des informations fiables aussi rapidement que possible.

Pour en savoir plus

Atlas de la qualité des eaux de baignade européennes. Ce site contient les résultats enregistrés entre 1997 et 2000 pour l'ensemble des 19200 plages de l'UE :
http://europa.eu.int/water/cgi-bin/bw.pl
La politique européenne sur les eaux de baignade :
http://europa.eu.int/water/water-bathing/index_en.html
La directive-cadre sur l'eau :
http://europa.eu.int/comm/environment/water/water-framework/index_en.html
Politique européenne en matière d'eau :
http://europa.eu.int/comm/environment/water/index.html
Le site Internet de la DG Environnement
http://europa.eu.int/comm/environment/index_fr.htm

 

fermer

Lire la suitelire