ifremer Ifremer environnement
© Alain Le Magueresse, Ifremer
Arcachon
Surveillance Résultats Votre région

 

Documents
Rechercher
Rechercher
Plan du site Contact Copyright Crédits

Accueil > Actualité > 2003 > >

Essais en mer Méditerranée du véhicule Alive

11/11/2003

20031111alivemini.gif

Le projet européen Alive (Autonomous Light Intervention VEhicle) vise à développer un engin léger d'intervention sous-marine de type AUV (Autonomous Underwater Vehicle) possédant des capacités de manipulation et capable de naviguer de manière autonome jusqu'à une structure sous-marine immergée sur laquelle il devra s'arrimer à l'aide de deux bras télescopiques. Une fois arrimé, l'engin sera capable d'intervenir sur les équipements de la structure grâce à son bras manipulateur. Ce projet qui a débuté en 2001 associe Cybernétix (France), l'université Heriot Watt (Ecosse), Hitec Framnaes (Norvège), le Joint Research Centre d'Ispra (Italie) et l'Ifremer.

Les essais finaux à la mer de l'AUV d'intervention Alive se sont déroulés au large de Bandol au cours de la campagne AUV/1 sur L' Europe du 23 au 31 octobre 2003, à l'issue des dernières semaines d'expérimentations effectuées à Toulon. L'objectif de ces essais effectués en présence de l'ensemble des partenaires, était la validation des fonctionnalités d'Alive en conditions opérationnelles.

Pour cette mission, la structure sous-marine sur laquelle Alive doit s'arrimer, a été mouillée par L' Europe sur des fonds de 80 m d'immersion. Le positionnement de l'AUV était assuré grâce au système de bouées de surface GIB (GPS Intelligent Buoys) également opérées à partir du navire. Alive a effectué 5 plongées, dont 4 en mode autonome (sans ombilical), d'une durée moyenne de 6 heures chacune. Un premier arrimage sur la structure a été effectué dès la 3ème plongée. Cette phase a permis de valider le contrôle-commande de l'engin au cours d'une phase d'approche et en stabilisation dynamique basée essentiellement sur les données de navigation de l'engin.

La plongée suivante concernait des essais du système de transmission acoustique de l'AUV pour sa supervision (communication surface-fond) et pour la transmission d'images (caméras et sonar embarqués) pour la communication fond-surface.

Au cours de la dernière plongée, Alive a accompli une mission complète. A partir de la mise à l'eau, il a navigué en direction de la structure sous-marine, s'est stabilisé face au panneau de "docking" et son arrimage automatique a été activé par l'opérateur en surface sur réception des images vidéo et sonar transmises par l'engin. Une fois arrimé avec ses 2 bras télescopiques, le bras manipulateur a été déployé et une vanne présente sur la structure a été actionnée avec succès. A l'issu de cette phase, l'AUV a quitté la structure de "docking" et a rejoint la surface pour être récupéré par L' Europe.

Durant la campagne, un ROV a été opéré à partir d'un navire de location présent sur zone et a ainsi pu filmer les diverses phases opérationnelles d'Alive.

 

fermer

Lire la suitelire