ifremer Ifremer environnement
© Alain Le Magueresse, Ifremer
Arcachon
Surveillance Résultats Votre région

 

Documents
Rechercher
Rechercher
Plan du site Contact Copyright Crédits

Accueil > Actualité > 2003 > >

GAMBAS : coopération en aquaculture avec le Viêt-Nam

24/03/2003

Dans le cadre de sa coopération avec le Viêt-Nam, l'Ifremer participe au projet GAMBAS qui vise à mieux comprendre les mécanismes écologiques gouvernant l'activité crevetticole dans le delta du Mékong. Ce projet, soutenu financièrement par l'union européenne, est en partenariat avec l'Institut Océanographique de Nha Trang, l'IRD, les universités de Brest (CEDEM) et de Toulouse (laboratoire d'écologie terrestre), l'institut des pêches d'Hanoi et le centre de recherche en aquaculture d'Ho Chi Minh Ville.

La deuxième lettre d'information de ce programme 20030324gambasnews2.pdf présente les principaux résultats acquis au cours de l'année 2002.

L'aquaculture et la mer jouent depuis quelques années un rôle important dans l'économie vietnamienne. Historiquement, négligeant la montagne et la mer, les Vietnamiens avaient axé leur effort vers un seul but : la conquête des plaines à riz. De nos jours, l'agriculture reste de loin le secteur d'activité principal de l'économie ; elle représente près de 45 % de la production nationale nette et le riz occupe les 2/3 des surfaces cultivées.

Pourtant, si l'histoire du Viêt-Nam est celle d'un pays terrien, la tradition maritime est aussi une des données de son histoire et de sa culture. La côte poissonneuse du Viêt-Nam, du fleuve Rouge au delta du Mékong, faisait vivre au début du 20ème siècle près de 300 000 pêcheurs et la langue vietnamienne est riche en termes nautiques. Au 18e siècle, les Anglais considéraient " les Cochinchinois comme les plus habiles marins de l'Extrême-Orient. Leurs vaisseaux sont ce que l'ont peut trouver de mieux parmi les embarcations de l'Inde. Ils sont susceptibles d'affronter, sans danger, les pires temps".

Si la mer n'avait joué jusqu'à récemment qu'un rôle de second plan dans le développement économique du Viêt-Nam, elle apparaît comme une nouvelle chance pour son avenir. Depuis ces dernières années, la mer prend une place grandissante dans la balance du commerce extérieur du Viêt-Nam et dans son développement économique. Ainsi, les exportations proviennent du pétrole exploité au large de Vung Tau, la première source de devises, mais également des produits de l'aquaculture marine et de la pêche, qui ont été encore récemment la troisième source de devises. Le littoral vietnamien (avec le développement du tourisme, les ports autour desquels s'organise la croissance industrielle ...) est d'ailleurs devenu la zone privilégiée du développement économique de ce pays, à l'image de ce qui s'est passé en Chine ou dans les pays que l'on appelait, il y a quelques années, les nouveaux dragons de l'Asie.

20030324NhatrangEcloserie19

Pour en savoir plus


Sur la coopération en océanographie entre la France et le Viêt-Nam
http://www.ifremer.fr/envlit/actualite/20020914.htm

Le projet Gambashttp://www-ku-ac-th.miroir.ird.fr/delta/deltamk/research/research021.htmhttp://www.com.univ-mrs.fr/IRD/gambas/

 

fermer

Lire la suitelire