ifremer Ifremer environnement
© Alain Le Magueresse, Ifremer
Arcachon
Surveillance Résultats Votre région

 

Documents
Rechercher
Rechercher
Plan du site Contact Copyright Crédits

Accueil > Actualité > 2003 > >

La Baie de Monterey sous l'oeil attentif d'une flottille de sous-marins

06/10/2003

"Tout au long du mois d'août dernier, 21 sous-marins robotisés ont sillonné la Baie de Monterey en Californie. L'opération, financée par l'Office de la Recherche Navale à hauteur de 8 millions de dollars, avait pour but de réunir un maximum de données sur la dynamique des courants océaniques dans cette région et la manière dont ceux-ci influencent la faune et la flore locale. Une douzaine de "planeurs" sous-marins de la Woods Hole Oceanographic Institution, était chargée de la surveillance des eaux côtières. Ces engins d'un peu moins de deux mètres de long possèdent 250 piles alcalines et deux ailes, mais pas de propulseur car c'est en pompant et en expulsant l'eau qu'ils se déplacent, à la vitesse d'environ 1,5 kilomètres par heure. Ils ont permis de mesurer la température et la conductivité électrique de l'eau ainsi que le degré de lumière à disposition du phytoplancton et la densité de ces microscopiques végétaux. Un second peloton de "planeurs", de la Scripps Institution of Oceanography cette fois, naviguait plus au large de la Baie afin d'enregistrer l'interaction des courants les plus importants. Pour finir, le sous-marin propulsé Dorado, du Monterey Bay Aquarium Research Institute, plus rapide que les "planeurs" mais à l'autonomie limitée, étudiait à la fois le phytoplancton et le zooplancton. Cet impressionnant dispositif a permis d'accumuler une manne de données qui devrait occuper les chercheurs pendant deux ans. Il s'agit maintenant de confronter ces données aux modèles informatiques de Harvard et du Jet Propulsion Laboratory pour la prédiction des courants et températures océaniques, un domaine aujourd'hui nettement moins performant que celui des prévisions météorologiques.
(NYT 30/09/03 - Taking the oceans' pulse, with help from robot subs)"

Source : Bulletin électronique des Etats-Unis, Ambassade de France aux Etats-Unis - numéro 504 - 6 octobre 2003.
Abonnement : http://www.france-science.org/home/subscript.asp

 

fermer

Lire la suitelire