ifremer Ifremer environnement
© Alain Le Magueresse, Ifremer
Arcachon
Surveillance Résultats Votre région

 

Documents
Rechercher
Rechercher
Plan du site Contact Copyright Crédits

Accueil > Actualité > 2003 > >

Les résultats 2002 du réseau REMORA

23/05/2003

Les résultats 2002 du réseau de suivi de la croissance de l'huître creuse, REMORA (REseau MOllusques des Rendements Aquacoles) sont en ligne à l'adresse
http://www.ifremer.fr/remora/pdf/Rem02Synth.pdf

Outre la gestion des réseaux nationaux de surveillance de la qualité du milieu (REMI, REPHY et RNO), l'Ifremer assure celle des réseaux de surveillance de la qualité des ressources marines, avec le Réseau Pathologique des Mollusques (REPAMO) et le Réseau de suivi de la croissance de l'huître creuse (REMORA).

Le réseau REMORA (REseau MOllusques des Rendements Aquacoles) évalue chaque année, depuis 1993, et de façon standard, les performances d'élevage de 2 lots d'huîtres creuses Crassostrea gigas (lots de juvéniles et lots d'adultes de 18 mois lors de leur mise à l'eau en mars) répartis dans 45 stations des principales régions ostréicoles françaises.

Le réseau REMORA permet d'évaluer les tendances géographiques et chronologiques de la survie, de la croissance et de la qualité des huîtres creuses en s'affranchissant au maximum des variations de pratiques culturales locales (variations de dates de mise en élevage, origines différentes de naissain, etc.). Il a un rôle d'aide à la gestion des bassins ostréicoles et de référentiel pour des études scientifiques (écosystèmes, évolution de parasites, mortalités estivales).

L'année 2002, dont les résultats sont mis en ligne sur le site de l'Ifremer, est une année de très faible mortalité (à l'exception de la baie des Veys et de la baie de Morlaix).

C'est cependant une mauvaise année en terme de croissance. Les huîtres adultes mises à l'eau en mars à 30 g, atteignent seulement 50 g en moyenne, en décembre, avec des disparités régionales (plus de 100 g à Bouzigues dans l'étang de Thau et moins de 50 g en baie de Bourgneuf).

En fin d'année, les huîtres étaient généralement charnues : l'indice de remplissage de chair qui permet un classement des huîtres en trois appellations selon la norme Afnor est de 10 en moyenne, permettant un classement des huîtres en spéciales ou fines.

Pour en savoir plus


Le site du réseau REMORA
http://www.ifremer.fr/remora/

 

fermer

Lire la suitelire