ifremer Ifremer environnement
© Alain Le Magueresse, Ifremer
Arcachon
Surveillance Résultats Votre région

 

Documents
Rechercher
Rechercher
Plan du site Contact Copyright Crédits

Accueil > Actualité > 2003 > >

Les trente ans de l'institut océanographique coréen, le KORDI

25/11/2003

Créé le 30 octobre 1973, le Korea Ocean Research & Development Institute (KORDI) vient de célébrer ses 30 ans.

Par sa position géographique, l'ancien royaume de Corée avait des atouts pour édifier une économie à dominante maritime. Deux façades maritimes de la péninsule sont tournées vers les régions prospères de la Chine et du Japon, les deux grandes puissances régionales, et une haute chaîne de montagnes l'isole à sa frontière, au nord, avec le continent asiatique. Son économie va néanmoins rester agricole jusqu'au milieu du vingtième siècle. La politique isolationniste constante de ses souverains explique en grande partie cette absence de politique économique maritime. Mais la mer reste présente dans l'histoire de ce pays longtemps surnommé le «Royaume Ermite». Le peuple coréen a toujours utilisé la mer pour compléter ses insuffisantes ressources agricoles ou pour pallier au manque de moyens de transport terrestres.

La Corée du Sud devra attendre la prise du pouvoir par le général Park Chung-Hee, en 1960, après cinquante ans d'occupation japonaise et une guerre fratricide avec la Corée du Nord (1950-1953) pour que démarre un réel développement économique, axé sur l'exportation, avec la mise en place d'une politique maritime où le développement des sciences et techniques de la mer aura une large place dans ce qui est encore un pays en voie de développement (aujourd'hui, la Corée du Sud est la 12e puissance économique mondiale).

Les sciences et techniques de la mer en Corée du Sud

L'océanographie coréenne débute réellement au début des années 60, avec les premières campagnes systématiques de l'agence des pêches (NFRDA- National Fisheries Research & Development Agency) et du service hydrographique. En 1966, la société océanographique de Corée est fondée et publie depuis son Journal of the Oceanological Society of Korea. Deux ans plus tard, l'Université nationale de Séoul établit un département d'océanographie. En 1973, le gouvernement crée deux organismes de recherche et développement :

  • le KORDI (Korea Ocean Research & development Institute), organisme de recherche appliquée pour l'exploitation des océans,
  • et le KRISO (Korea Research Institute of Ships & Ocean engineering), frère jumeau du KORDI puisque leurs décrets de création sont parus le même jour (le 30 octobre 1973),.

L'océanographie coréenne va alors se développer très rapidement pendant la période 1975-1985, avec d'ailleurs l'aide de l'ambassade de France qui envoie se former en France une quarantaine de jeunes scientifiques. Ils rejoindront quelques années plus tard l'université, le NFRDA, le KORDI, le KRISO ou l'industrie avec une thèse de doctorat (l'actuel Président du KORDI, Sang-Kyung Byun, a ainsi passé sa thèse en océanographie physique à l'université de Bretagne occidentale).

Le KORDI qui a absorbé depuis le KRISO et l'institut polaire coréen (le Korea Polar Research Institute en charge de la station « Roi Sejong » en Antarctique), fait partie des grands instituts océanographiques mondiaux.

Pour en savoir plus

Le site du Kordi
http://www.kordi.re.kr/eng/index.asp

20031125onnuri525

 

fermer

Lire la suitelire