ifremer Ifremer environnement
© Alain Le Magueresse, Ifremer
Arcachon
Surveillance Résultats Votre région

 

Documents
Rechercher
Rechercher
Plan du site Contact Copyright Crédits

Accueil > Actualité > 2003 > >

Stratégie marine européenne, première réunion du Groupe EMMA

14/11/2003

Suite à différentes recommandations pour mettre en place une stratégie marine européenne, la direction générale de l'environnement de la commission européenne est en charge de préparer avant mai 2005 un document de stratégie thématique pour la protection et la conservation de l'environnement marin. Quatre groupes de travail ont été constitués au sein desquels les pays membres désignent deux experts par groupe : « approche écosystèmique », « surveillance et évaluation », « substances dangereuses », « stratégie et objectifs ».

La réunion de lancement du groupe EMMA (European Marine Monitoring and Assessment) s'est tenue le 9 octobre 2003 à Copenhague. EMMA a pour objectif de développer une approche commune de la surveillance et de l'évaluation de la qualité des eaux marines au niveau pan-européen et devra prendre en compte les obligations résultant de la législation européenne (directives), des conventions internationales, des législations nationales et les résultats des travaux des autres groupes qui traiteront de la stratégie marine européenne.

EMMA définira les objectifs et les repères qui fonderont la surveillance et l'évaluation des eaux marines. Il faudra rationaliser, la collecte, la mise en oeuvre et le partage des données, l'évaluation et il conviendra de renforcer les liens entre les besoins de la recherche en matière d'évaluation et les priorités de la recherche pour améliorer la compréhension des écosystèmes marins et la production de données et d'informations. Enfin, EMMA devra rendre compte de ses travaux aux directeurs de l'Eau européens.

Participaient à cette première réunion EMMA, outre les délégations des pays membres, les représentants des organisations internationales : Atlantique du Nord-Est (OSPAR), Baltique (HELCOM), Arctique (AMAP), Méditerranée (PAM), Mer Noire (BSC), le JRC et le CIEM.

Le président du groupe a entériné le souhait ne pas créer de sous-groupes ainsi que la demande de grande prudence quant à l'extension de la surveillance au-delà des 12 miles compte tenu des coûts induits... Cette réunion a été pilotée en étroite liaison avec l'Agence Européenne de l'Environnement (AEE) et son centre thématique « Eau ».

Dans le cadre de ce travail visant à faire converger les programmes de surveillance et à harmoniser les évaluations, la Convention OSPAR a entrepris un travail de synthèse avec les exigences des directives européennes pour chaque stratégie (eutrophisation, substances dangereuses, offshore, substances radioactives et zones actives protégées). Les « draft » seront prêts mi-janvier 2004 et pourront être étudiés à la prochaine réunion EMMA (février 2004).

Pour en savoir plus

Conseil ministériel de Brême sur la protection des mers
http://www.ifremer.fr/envlit/actualite/20030708.htm

Mise en oeuvre d'une stratégie de gestion intégrée des zones côtières en Europe
http://www.ifremer.fr/envlit/actualite/20020613.htm

Le plan de l'Europe pour améliorer la protection et la conservation des écosystèmes marins
http://www.ifremer.fr/envlit/actualite/2002101502.htm

 

fermer

Lire la suitelire