ifremer Ifremer environnement
© Alain Le Magueresse, Ifremer
Arcachon
Surveillance Résultats Votre région

 

Documents
Rechercher
Rechercher
Plan du site Contact Copyright Crédits

Accueil > Actualité > 2004 > >

Hydrologie des écosystèmes marins ; paramètres et analyses

17/12/2004

20041217HydrologieAminotmin.jpg

Les éditions de l'Ifremer publient dans la collection Méthodes d'analyse en milieu marin, un ouvrage d'Alain Aminot et Roger Kérouel intitulé "Hydrologie des écosystèmes marins ; paramètres et analyses" (336 p., 30 euros, ISBN 2-84433-133-5).

Combien d'étudiants, combien d'océanographes ont utilisé le précédent " Manuel des analyses chimiques en milieu marin" dernier ouvrage du CNEXO édité en 1983 et épuisé depuis quelques années. Communément appelé l'Aminot-Chaussepied, du nom de ses deux auteurs, il aura été pendant deux décennies la référence en hydrologie marine, non seulement en France, mais aussi dans de nombreux pays étrangers, francophones en particulier. Cet ouvrage s'appuyait sur d'autres manuels comme le "Strickland et Parsons" (Canada, 1972), le "Goldberg" (USA, 1972) ou encore le "Grosshoff" (Allemagne, 1976). Il permettait d'éviter toute ambiguïté d'interprétation des termes anglo-saxons, aspect particulièrement sensible sur le plan méthodologique, et de plus il fournissait une référence cohérente en chimie marine analytique pour tous les paramètres des programmes de surveillance.

Dans ce nouvel ouvrage, Alain Aminot, en coopération avec Roger Kérouel, s'est attaqué à une complète refonte du premier manuel avec l'objectif de familiariser les personnes concernées par les études des milieux marins (environnement côtier et surveillance de la qualité des eaux) avec les descripteurs hydrologiques les plus courants du milieu. Ceux-ci sont regroupés en 3 grandes classes : physico-chimie (température, salinité, oxygène dissous, pH, turbidité), matériel particulaire (matières en suspension totales, C, N et P organiques, pigments chlorophylliens) et nutriments (nitrite, nitrate, ammonium, phosphate, silicate). Les méthodes décrites ont été largement éprouvées depuis de nombreuses années et, à défaut d'être officiellement normalisées, elles sont appliquées par toute la communauté d'analystes du milieu marin. Tous les paramètres sont replacés dans le contexte de leur utilisation et de leur interprétation écologique pour l'évaluation de la qualité du milieu marin.

A noter que les contaminants organiques et minéraux traités dans le manuel de 1983 et dont les techniques d'analyse évoluent rapidement ne sont pas décrits dans ce nouveau document. Les lecteurs intéressés pourront consulter les autres publications de la série Méthodes d'analyse en milieu marin
http://www.ifremer.fr/francais/produits/editions/18methodes.shtml

Préfacé par la Commission européenne (Philippe Quevauviller), ce véritable traité d'hydro-écologie marine sera certainement la référence, au cours de la nouvelle décennie, pour les études et la surveillance du milieu marin, en cours d'évolution, et pour tenir compte des obligations européennes, de la directive cadre sur l'eau en particulier.

Pour commander

Consulter le site des éditions de l'Ifremer
http://www.ifremer.fr/francais/produits/editions/index.htm.

 

fermer

Lire la suitelire