ifremer Ifremer environnement
© Alain Le Magueresse, Ifremer
Arcachon
Surveillance Résultats Votre région

 

Documents
Rechercher
Rechercher
Plan du site Contact Copyright Crédits

Accueil > Actualité > 2004 > >

Traitement par lagunage à haut rendement algal des effluents piscicoles marins recyclés

23/01/2004

Geneviève Deviller a soutenu le 7 novembre 2003, à la Faculté de Pharmacie de Montpellier, sa thèse sur le "Traitement par lagunage à haut rendement algal (LHRA) des effluents piscicoles marins recyclés : évaluation chimique et écotoxicologique".

Le développement rapide de l'aquaculture dans le monde rend indispensable la maîtrise de ses rejets. L'intérêt des systèmes recyclés par rapport aux systèmes traditionnels est de réduire les besoins en eau et le volume des rejets. Toutefois, certains nutriments dissous (nitrates, phosphates) s'y concentrent. Le lagunage à haut rendement algal (LHRA) est une des voies possibles pour éliminer ces nutriments. Au cours de cette thèse (préparée à la station de l'Ifremer à Palavas-les-Flots), trois circuits d'élevage : un recyclé, un recyclé avec LHRA et un ouvert témoin ont été étudiés pendant un an pour évaluer l'effet :

  • de la réutilisation de l'effluent épuré sur la survie, la croissance et l'alimentation de bars,
  • du système d'élevage sur la santé des poissons à travers l'étude de biomarqueurs et de métaux traces bio-accumulés,
  • les conditions optimales de l'épuration algale.

Si on n'observe pas d'effet marqué lié au LHRA sur les paramètres zootechniques, une légère réduction de la croissance et de l'alimentation des poissons en circuit recyclé par rapport au témoin est cependant enregistrée. On mesure une faible induction de l'activité EROD et de la SOD (enzyme activée par un stress oxydant) dans le circuit recyclé ainsi qu'une bioaccumulation de nombreux métaux dont les teneurs restent cependant très inférieures à celles recommandées pour la consommation humaine. Le traitement par LHRA supprime l'induction de la SOD et la bioaccumulation de la plupart des métaux dans les poissons du circuit recyclé. La croissance des algues et l'épuration des nutriments associée sont saisonnières et améliorées par de faibles densités algales et de forts renouvellements d'eau dans les bassins. L'étude des capacités photosynthétiques des ulves met en évidence une limitation de la croissance algale par le carbone inorganique dissous dans le LHRA.

L'intégration du LHRA semble une voie d'amélioration des performances et de la qualité des poissons issus de systèmes recyclés. Par ailleurs, ce travail propose de nouveaux outils d'investigation de la santé des poissons d'élevage.

Ce travail sera publié en 2004 dans la revue "Aquaculture ", sous la référence : Deviller, G., Aliaume, C., Franco Nava, M.A., Casellas, C., Blancheton, J-P. High rate algal pond treatment for water reuse in an integrated marine fish recirculating system: effect on water quality and seabass growth.

20040123lagunage Photo de Geneviève Deviller
prise pendant les expériences de lagunage à haut rendement algal des effluents piscicoles

Pour en savoir plus

Le document en ligne, en texte intégral

http://www.ifremer.fr/docelec/doc/2004/these-163.pdf

 

fermer

Lire la suitelire