ifremer Ifremer environnement
© Alain Le Magueresse, Ifremer
Arcachon
Surveillance Résultats Votre région

 

Documents
Rechercher
Rechercher
Plan du site Contact Copyright Crédits

Accueil > Actualité > 2005 > >

Une crevette Pénéide en baie de Quiberon !

21/06/2005

20050621M_japonicus125.gif

Un concessionnaire de la baie de Quiberon a eu la surprise, le 16 mai 2005, de capturer à la drague une crevette vivante du type "gambas". Il s'agit d'un mâle adulte de belle taille (19 cm de long), à la pigmentation tigrée et aux uropodes ("nageoires de la queue") de couleur bleu-jaune.

D'où vient cette crevette, comment a t'elle survécu ? L'espèce peut-elle se reproduire et proliférer ? Quel est son régime alimentaire et son impact possible sur la faune sauvage ou l'ostréiculture ? Autant de questions auxquelles on tente d'apporter un début de réponse.

Les crevettes Pénéides sont surtout présentes dans les pays de la ceinture tropicale où elles ont toujours fait l'objet de pêcheries actives. Depuis les années 1980, l'aquaculture de crevette s'est considérablement développée, favorisée par une forte demande des consommateurs américains et européens. La production mondiale atteindrait aujourd'hui 2 millions de tonnes par an (autant que les captures par pêche). Mais cette famille de crevettes de grande taille est également représentée en Méditerranée par l'espèce Melicertus kerathurus (les "gambas" espagnoles), que l'on trouve plus rarement sur la côte Atlantique (exceptionnellement jusqu'en Angleterre).

J-C. Quéro et J-J. Vayne (Les fruits de la mer et plantes marines des pêches françaises, Ed. Delachaux et Niestlé, 1998) signalent que l'espèce indo-pacifique Marsupenaeus japonicus a pénétré en Méditerranée après le creusement du canal du Suez. Elle a été introduite en France en 1969, pour l'élevage, à la fois dans les lagunes méditerranéennes et dans les marais atlantiques où la température est propice de mai à octobre. Cet élevage, de type semi-extensif, a ainsi été pratiqué par une ferme aquacole en presqu'île de Quiberon (Plouharnel) jusqu'en 1991, puis de 1997 à 2003. La majorité des fermes, de type artisanal sont situées en Charente et Médoc. Les adultes, en milieu naturel, vivent entre 10 m et 90 m de profondeur, enfouis dans le sable durant la journée. Ils se nourrissent d'invertébrés benthiques : annélides, polychètes, mollusques, petits crustacés. (noter la petite dimension des pinces présentes sur les trois premières paires de pattes marcheuses). L'espèce ne peut survivre en dessous de 12 °C et nécessiterait au moins 20°C pour boucler son cycle de reproduction (maturation sexuelle, fécondation, ponte, développement larvaire). Sa durée de vie serait de 4 à 5 ans

20050621M_japonicus525

Pour en savoir plus

L'élevage de crevettes en France :

http://www.ifremer.fr/crema/resultats/valorisation/Elevage%20semi-intensif%20de%20crevettes.htm

L'élevage de crevettes dans le monde :

http://www.ifremer.fr/aquaculture/fr/crustaces/index.htm

Guide du Forum des marais atlantiques :

http://www.forum-marais-atl.com/iso_album/guide.pdf

 

fermer

Lire la suitelire