ifremer Ifremer environnement
© Alain Le Magueresse, Ifremer
Arcachon
Surveillance Résultats Votre région

 

Documents
Rechercher
Rechercher
Plan du site Contact Copyright Crédits

Accueil > Actualité > 2006 > >

Surveillance de la "malaïgue" dans l'étang de Thau

25/07/2006

En période estivale, la conjugaison d'évènements météorologiques et environnementaux peut entraîner une diminution de la teneur en oxygène dans l'eau. Lorsque celle-ci avoisine des valeurs nulles, c'est l'anoxie, avec pour conséquences la mort, par asphyxie, des animaux marins qui n'ont pas la possibilité de fuir, tels les coquillages mais aussi les poissons dans les lagunes. Ce phénomène appelé malaïgue, mot signifiant "mauvaise eau" en occitan, a entraîné dans le passé des pertes considérables du cheptel ostréicole de l'étang de Thau. Sur une biomasse de bivalves en élevage (huîtres et moules) estimée entre 20 et 25 000 tonnes, les pertes ont atteint près de 6 000 tonnes lors de la dernière malaïgue de 2003, faisant suite à la période de canicule, avec un record de 18 000 tonnes en 1975.

En 2003, le laboratoire Environnement-Ressources de l'Ifremer, à Sète, avait suivi ce phénomène par des mesures systématiques dans la lagune depuis fin juin (vent, température, salinité et oxygène dissous). Ce suivi avait permis d'effectuer un bilan de santé du milieu au fur et à mesure de la mise en place de l'anoxie et de cartographier l'extension de la malaïgue.

Face aux conditions météorologiques de cet été 2006, favorables à une anoxie, le laboratoire de Sète a pris l'initiative d'anticiper depuis le début juillet la surveillance du milieu. Des bulletins, adressés régulièrement aux professionnels (section régionale conchylicole, organisation des producteurs, prud'homies...) et à l'administration, sont mis en ligne sur son site internet avec des explications sur le phénomène, son suivi, sa modélisation, son historique.

Cette surveillance sera assurée jusqu'au moment où la situation redeviendra normale avec le brassage et la ré-oxygénation des eaux sous l'effet de la mise en place d'un vent suffisamment fort accompagnée d'une diminution significative des températures de l'air et de l'eau de la lagune.

20060725Oxygene Photo Ifremer : mesure des niveaux d'oxygène dans le bassin de Thau

Pour en savoir plus

La surveillance des anoxies dans le bassin de Thau :

http://www.ifremer.fr/delst/hypoxies.htm

 

fermer

Lire la suitelire