ifremer Ifremer environnement
© Alain Le Magueresse, Ifremer
Arcachon
Surveillance Résultats Votre région

 

Documents
Rechercher
Rechercher
Plan du site Contact Copyright Crédits

Accueil > Actualité > 2006 > >

Un appel à propositions de recherche sur les pesticides

10/04/2006

Le Ministère de l'écologie et du développement durable (MEDD) lance un appel à propositions de recherche (APR) dans le cadre du programme « Évaluation et Réduction des Risques liés à l'Utilisation des Pesticides » piloté par la Direction des études économiques et des évaluations environnementales. Il est constitué de deux volets :

  • Pesticides et milieux naturels : évaluation a priori et suivi post-homologation
  • Réduction de l'utilisation des pesticides – Approches systémiques et analyse socio-économique

L'environnement littoral est un objet d'étude clairement identifié dans chacun des trois axes de recherche que comporte le premier volet :

  • Pour l'axe portant sur les réseaux de surveillance de la contamination de l'environnement par les pesticides, le développement et la validation de stratégies de surveillance des pesticides dans les zones marines côtières, y compris en régions tropicales/équatoriales est visé. Une attention particulière devra être apportée à la prise en compte de la saisonnalité des phénomènes. L'APR attend aussi des projets sur la définition et/ou la mise en oeuvre de protocoles de tests (applicables en particulier in situ) des normes de qualité environnementale (NQE) pour les pesticides dans l'eau.
  • Pour les procédures d'évaluation des risques a priori , la demande de l'APR porte sur une évaluation des méthodologies actuelles pour l'évaluation des risques pour les systèmes tropicaux et équatoriaux (tous milieux) et pour les milieux aquatiques littoraux (estuaires) et le milieu marin. Le cas échéant, des propositions d'amélioration et/ou d'adaptation devront être formulées et testées.
  • Enfin, pour la caractérisation des effets des pesticides sur les écosystèmes il s'agit d'une réactualisation de la connaissance de la contamination des eaux marines côtières et des zones de transition, et de ses effets écotoxicologiques. L’approche par la connaissance de la dynamique de transfert dans le continuum bassin versant / zone côtière devra être privilégiée, y compris pour les régions tropicales/équatoriales.

A l'Ifremer, c'est le département Biogéochimie et Ecotoxicologie qui est en charge des recherches sur les pesticides en milieu marin. Par ailleurs, une cellule mixte Ifremer/Ineris traite du problème des risques chimiques en milieu marin.

Pour en savoir plus

L'appel à propositions de recherche sur le site du MEDD :

http://www.ecologie.gouv.fr/article.php3?id_article=5449

Le département Biogéochimie et écotoxicologie :

http://www.ifremer.fr/delpc/

La cellule ARC :

http://www.ifremer.fr/delpc/arc.htm

 

fermer

Lire la suitelire