ifremer Ifremer environnement
© Alain Le Magueresse, Ifremer
Arcachon
Surveillance Résultats Votre région

 

Documents
Rechercher
Rechercher
Plan du site Contact Copyright Crédits

Accueil > Actualité > 2002 > >

La carte française des Pavillons Noirs en progrès - 64 plages polluées

26/06/2002

20020701colloquaquamini.jpg

Source : AFP - PARIS, 24 juin 2002 "La qualité des eaux de baignade est en progrès en France où la carte des plages compte de moins en moins de "Pavillons Noirs" avec 64 sites pollués en 2002, soit seulement 3,47% des zones nautiques passées au crible par l'association de surfeurs Surfrider Foundation Europe.
On comptait l'an dernier 93 Pavillons Noirs, 96 en 2000, 112 en 1999 et 166 en 1998. L'amélioration est due pour une bonne part à la pression des associations qui décernent les Pavillons Noirs (Surfrider) ou au contraire les Pavillons Bleus (Fondation pour l'éducation à l'environnement en Europe). 109 communes et 83 ports de plaisance ont été autorisés en mai dernier à hisser le Pavillon Bleu 2002.

2002061


"Des actions concrètes ont été engagées", reconnaît l'association Surfrider qui constate "une réelle prise de conscience des collectivités et des entreprises sur la nécessité d'améliorer la qualité de notre littoral". L'enjeu est de taille : les Pavillons Bleus et Noirs sont très suivis à l'étranger par les touristes, notamment dans le Nord de l'Europe. Mais ils sont de plus en plus contestés en France : l'association nationale des maires des stations classées et communes touristiques, menée par le maire de Biarritz, réclame un label national de qualité des eaux. Surfrider, une association fondée en 1990 à l'initiative de surfeurs, demande la création d'un "Observatoire du littoral", capable de surveiller en continu la qualité des eaux pendant toute l'année. "Le manque de moyens des réseaux officiels de surveillance du littoral ne permet pas au public d'accéder facilement à l'information", souligne Surfrider.
L'information est éclatée entre plusieurs entités : Directions départementales des affaires sanitaires et sociales (DDASS), Directions départementales de l'Industrie pour les métaux, instituts spécialisés comme l'Ifremer... Surfrider établit sa carte sur la base des données des 27 DDASS littorales sur 1.844 sites et des témoignages de ses 4.000 adhérents en France. Elle publie aussi les réponses des communes avec les actions engagées.
Depuis 2001, l'association dispose aussi de son propre laboratoire, et réalise des analyses bactériologiques sur la Côte Basque. 125 sites présentant des problèmes de pollution ont été identifiés cette année. Après élimination des cas de pollution accidentelle, 64 sites sont déclarés Pavillons Noirs. La plupart sont touchés par une pollution bactériologique, liée au réseau d'assainissement : les germes peuvent déclencher des gastro-entérites ou des maladies ORL.
12% des problèmes de pollution signalés touchent les hydrocarbures provenant des dégazages sauvages de bateaux.
Des communes sont victimes de rejets des voiliers au mouillage. En Bretagne, une cinquantaine de sites sont touchés par des phénomènes d'algues vertes causés par les engrais."

Pour en savoir plus

Le site de l'association Surfrider :

http://www.surfrider.fr

Le site du pavillon bleu :

http://www.pavillonbleu.org/

 

fermer

Lire la suitelire