ifremer Ifremer environnement
© Alain Le Magueresse, Ifremer
Arcachon
Surveillance Résultats Votre région

 

Documents
Rechercher
Rechercher
Plan du site Contact Copyright Crédits

Accueil > Actualité > 2004 > >

A contre-courant, l'impact de la pêche sur le milieu marin

09/12/2004

La Commission royale britannique sur la pollution de l'environnement (RCEP) a publié, au début du mois de décembre 2004, un important rapport de 497 pages, intitulé "Turning the Tide : Adressing the Impact of Fisheries on the Marine Environment", sur l'impact de la pêche dans les eaux couvertes par la convention OSPAR, c’est à dire sur tout l’Atlantique Nord-Est.

La RCEP appuie son étude sur l’analyse :

  • des impacts écologiques associés aux différentes formes de la pêche commerciale : chalutage, filet dérivant, pêche industrielle et pisciculture,
  • des régimes et pratiques en matière de réglementation et de gestion des pêcheries,
  • de l’état de la science et des données marines,
  • des structures sociales et économiques.

Elle a examiné plus particulièrement la pêche réglementée par la PCP (politique commune de la pêche) de la communauté européenne et les eaux sous juridiction britannique. Ses principales recommandations portent sur :

  • La gestion préventive des impacts humains sur le milieu marin. La pêche ne doit être autorisée que lorsqu’elle s’avère compatible à une structure de protection de l’environnement.
  • L’établissement d’un réseau d’aires marines protégées. 30% de la ZEE du Royaume-Uni deviendraient des réserves marines interdites de pêche.
  • La mise en place de plans de gestion de l’espace marin, intégrant les différents usages de la mer, y compris la pêche.
  • L’introduction dans la réglementation de principes de gestion des impacts anthropiques sur le milieu marin.
  • Le lancement d’un programme de mise hors service pour réduire la capacité des bateaux de pêche britanniques à un niveau écologiquement acceptable et de veiller à ce que des réductions similaires soient effectuées par les pays de l’Union européenne qui pêchent dans les eaux britanniques.
  • Promouvoir la diversification économique dans les régions qui dépendent de la pêche.
  • L’interdiction immédiate de tout chalutage en eau profonde dans les eaux britanniques ou à l’aide de bateaux britanniques.
  • Intervenir auprès de la Commission européenne pour interdire l’utilisation des chalutages de fond, de la pêche au filet maillant et de la pêche à la palangre pour les espèces d’eau profonde dans les eaux de l’UE.

Le rapport, mis en ligne sur le site de la commission royale, est accompagné d’un petit fascicule, résumé du rapport en français, intitulé : "A contre- courant, l’impact de la pêche sur le milieu marin".

Pour en savoir plus

Turning the Tide: Adressing the Impact of Fisheries on the Marine Environment

http://www.rcep.org.uk/fisheries/Turningthetide.pdf

A contre- courant, l'impact de la pêche sur le milieu marin

http://www.rcep.org.uk/fisheries/frenchsummary.pdf

 

fermer

Lire la suitelire