ifremer Ifremer environnement
© Alain Le Magueresse, Ifremer
Arcachon
Surveillance Résultats Votre région

 

Documents
Rechercher
Rechercher
Plan du site Contact Copyright Crédits

Accueil > Actualité > 2004 > >

L'OMI crée trois nouvelles "zones maritimes particulièrement sensibles"

16/04/2004

La 51 e session du Comité de la protection du milieu marin (Marine Environment Protection Committee - MEPC) de l'Organisation maritime internationale (OMI) s'est tenue du 29 mars au 2 avril 2004 à Londres. Le MEPC qui est chargé de coordonner les activités de l'Organisation dans le domaine de la prévention et de la maîtrise de la pollution, a adopté une série de mesures concernant le rejet des eaux usées par les navires, la bioremediation ou le plan d'action pour la mise en oeuvre de la Convention internationale pour le contrôle et la gestion des eaux et sédiments de ballast (adoptée le 13 février 2004). Il a également approuvé la désignation de trois nouvelles "zones maritimes particulièrement sensibles" (Particularly Sensitive Sea Areas-PSSA) :

  • la mer Baltique ; à noter que la Russie a obtenu l'exemption de ses eaux territoriales et de ses navires aux mesures spécifiques de contrôle de navigation découlant de la création de cette PSSA ;
  • les îles Galápagos,
  • les îles Canaries.

Des propositions seront présentées à l'OMI par les pays riverains de ces nouvelles zones à statut spécial pour renforcer à partir de 2005 la sécurité de la navigation, en particulier celle du transport pétrolier et ses risques de marée noire.

Six zones sont déjà reconnues comme PSSA :

  • la grande barrière de corail d'Australie (en 1990);
  • l'archipel de Sabana-Camagüey à Cuba (1997);
  • l'île de Malpelo et son du Parc National en Colombie (2002);
  • les Florida Keys aux Etats Unis (2002);
  • la mer de Wadden, Danemark, Allemagne et Pays-Bas (2002);
  • la réserve nationale de Paracas au Pérou (2003).

 

fermer

Lire la suitelire