ifremer Ifremer environnement
© Alain Le Magueresse, Ifremer
Arcachon
Surveillance Résultats Votre région

 

Documents
Rechercher
Rechercher
Plan du site Contact Copyright Crédits

Accueil > Actualité > 2005 > >

Alexandrium : Etat d'urgence dans le Massachusetts

13/06/2005

Mitt Romney, gouverneur du Massachusetts (Etats-Unis), a déclaré l'état d'urgence jeudi 9 juin 2005, à cause du bloom de la microalgue Alexandrium fundyense qui cause des pertes de près de 3 millions de dollars par semaine à l'activité conchylicole. Il peut ainsi réclamer une aide à l'administration fédérale. (source CBS News, Boston, le 9 juin 2005).

L'importance de ce phénomène de prolifération a été mis en évidence lors des campagne de surveillance menées par le Center for Oceans and Human Health de la Woods Hole Oceanographic Institution (au sud de Boston), et publiée le 25 mai dernier. Le bulletin électronique des Etats-Unis de la mission pour la Science et la Technologie de l'Ambassade de France aux Etats-Unis (http://www.france-science.org/home/hp.asp) a répercuté cette information de la façon suivante : "Le Nord-Est des Etats-Unis connaît en ce moment la pire "marée rouge" jamais enregistrée depuis plus de 30 ans. Chaque année au printemps, des dinoflagellés du genre Alexandrium prolifèrent au large du Golfe du Maine, progressant jusqu'au nord de Boston. En temps normal, leur expansion s'arrête là, mais cette année, de forts vents d'est et de nord-est ont poussé l'algue rouge plus au sud, jusque dans la Baie de Cape Cod. Des concentrations de 40 000 cellules par litre ont été mesurées près de Cohasset et Sandwich (la normale se situant aux alentours de 100 à 200 cellules par litre). Cette prolifération menace l'économie locale d'élevages de coquillages. Leurs organismes filtreurs concentrent en effet les toxines synthétisées par Alexandrium. Bien que la présence de l'algue ne soit pas directement dangereuse pour l'homme, l'ingestion d'huîtres et autres palourdes contaminées peut entraîner des symptômes divers (nausées, gênes respiratoires, etc.) pouvant parfois entraîner la mort. La moitié des élevages du Massachusetts ont d'ores et déjà été fermés par les autorités et d'autres pourraient suivre. Le pire est peut être à venir car ces organismes ont la capacité de se transformer en kystes qui demeurent enfouis dans les sédiments marins dans l'attente de conditions favorables leur permettant de reprendre une forme mobile. Des analyses récentes ont révélé l'apparition de tels kystes à des latitudes plus méridionales que les années passées et les spécialistes craignent l'établissement de nouvelles colonies, promesses de futures proliférations."

Pour en savoir plus

Sur le bloom d' Alexandrium dans le golfe du Maine:

http://www.eurekalert.org/pub_releases/2005-05/whoi-lrt052605.php

Sur les proliférations d'algues toxiques :

REPHY espèces toxiques et toxines
REPHY espèces toxiques et toxines / Catherine Belin , 2002 - Document Html, 165 Ko

Sur la Woods Hole Oceanographic Institution

http://www.whoi.edu/science/cohh/whcohh/index.htm

 

fermer

Lire la suitelire