ifremer Ifremer environnement
© Alain Le Magueresse, Ifremer
Arcachon
Surveillance Résultats Votre région

 

Documents
Rechercher
Rechercher
Plan du site Contact Copyright Crédits

Accueil > Actualité > 2007 > >

Une journée thématique sur la Stratégie marine européenne

06/05/2007

La journée thématique du Comité scientifique et technique de la surveillance (CSTS) s'est déroulée le 18 avril dernier au Siège de l'Ifremer. Consacrée à la Stratégie marine européenne (SME), volet environnemental de la Politique maritime européenne, elle a rassemblé une trentaine de participants, sous l'égide de la direction des Programmes et de la Stratégie de l'Ifremer. Après un rappel du contenu de la SME, qui étend l'emprise spatiale de la Directive européenne Cadre sur l'Eau aux limites de la zone économique exclusive, les représentants du ministère de l'Ecologie et du Développement Durable ont exprimé leurs attentes vis-à-vis de l'Ifremer.

La présentation des travaux de l'Ifremer en cours dans ce contexte a ensuite été suivie par des exposés plus techniques, préfigurant la capacité de l'Ifremer à répondre aux différentes questions thématiques couvertes par la SME : indicateurs halieutiques, cartographie des fonds et des habitats, images satellitales pour la mesure de la biomasse phytoplanctonique, gestion des données océanographiques, eaux de ballast et espèces invasives, et impacts du changement climatique.

Un débat sur l'organisation du travail à effectuer à court et moyen termes a clos une journée particulièrement riche en informations et échanges.

Créé en octobre 1993, le CSTS a un rôle consultatif. Il a pour mandat de conduire la réflexion sur l'évolution de la surveillance du milieu marin côtier et des ses ressources, de veiller à la cohérence des réseaux, de procéder à l'évaluation et à la prospective en matière de stratégie de surveillance. Il émet des avis et des recommandations. Au travers de son rôle d'évaluation et de proposition, le CSTS peut être considéré comme un "conseil scientifique des réseaux".

Le comité se réunit deux fois par an et regroupe une vingtaine de membres renouvelés régulièrement. Initialement composé d'agents de l'IFREMER (les 3 coordinateurs des réseaux nationaux - RNO, REMI, REPHY -, des ingénieurs et chercheurs choisis au sein des laboratoires thématiques ou côtiers de la direction de l'environnement et des directions de la technologie, des ressources vivantes et scientifique), il est aujourd'hui ouvert à des représentants permanents d'autres organismes (Ministère de l'écologie et du développement durable, de l'Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments, Agence de l'Eau, CNRS).

 

fermer

Lire la suitelire