logo ifremer

La crépidule

une espèce proliférante

Accueil > Ressources documentaires > Dossiers > La crépidule > FR > Qui suis-je ? > Crepidula fornicata >

Retour Imprimer

 

auteurs repères glossaire plan

Crepidula fornicata

Crepitule, cote droit Zoom fenetre Vue du côté droit, montrant les stries - photographie P. Briand / Ifremer

Crepidule, face inferieure Zoom fenetre Vue de la face inférieure montrant la cloison et l’enroulement dissymétrique - photographie P. Briand / Ifremer

Crepidula fornicata (Linné, 1758) est un mésogastéropode marin, possédant une coquille mince, de forme convexe et légèrement spiralée à partir de l'apex . Sa longueur est d'environ 5 cm. En surface, sa couleur est brune à violacée avec des petites ornementations ; elle montre des stries annuelles de croissance ainsi que de nombreuses stries supplémentaires. En face inférieure, sa couleur est blanche et une cloison (septum) recouvre environ la moitié du volume intérieur. Cette cloison sépare les organes (à l'intérieur) du pied large (à l'extérieur). La tête sort peu de la coquille.

Crepidula fornicata appartient à la famille des Calyptraeidae, selon Blainville (1824). La caractéristique de cette famille est la présence d'une cloison calcaire en face inférieure et d'un enroulement spiral plus ou moins prononcé. La famille comprend 3 genres : Crepidula, Crucibulum et Calyptraea. Le genre Crepidula comprend une trentaine d'espèces réparties sur les 5 continents.

Crepidula fornicata est originaire de la côte est de l'Amérique du nord. Elle est observée du Canada au golfe du Mexique, et notamment sur les côtes du Massachusetts et du New Brunswick, où on la trouve à l'état de fossile.

Le nom anglais est « slipper-limpet » (patelle en forme de sandale) ou « american slipper-limpet » pour rappeler son origine, « boat-shell » pour sa fixation aux coques de bateaux, mais aussi « oyster-pest » à cause de ses effets (cf. infra) ; en français : crépidula, pétula, poltron ou plus rarement berlingot des mers. En allemand, en belge, en danois, la traduction est aussi « petite sandale ».
Le nom de genre Crepidula, donné par Carl Von Linné en 1756, vient du mot latin Crepidula qui signifie « petite sandale », d'après le dictionnaire Larousse©. On peut trouver aussi une autre origine latine : Crepitaculum qui signifie « crécerelle, sonnette » à cause de la ressemblance de la chaîne de crépidules avec la queue d'un serpent à sonnette. Son nom d'espèce fornicata, donné par Linné, vient du mot fornicatus qui signifie « voûté » en Latin, du fait de la forme que prend la colonie des individus superposés. Un autre sens a été avancé ultérieurement, relié à sa sexualité. En effet fornix signifie d'abord « voûte, arcade, porte voûtée », mais aussi chambre voûtée et enfin par extension chambre souterraine, maison de débauche. Ainsi, « Via fornicata » était le nom donné à une rue de la Rome antique, bordée d'arcades, située en périphérie de la ville près du Champ de Mars, où semble-t-il exerçaient les péripatéticiennes. La relation Crepidula fornicata = vie sexuelle intense, semble exagérée car, même si la sexualité de la crépidule est active dès son plus jeune âge (cf. infra), elle n'est pas exceptionnelle, comparée à d'autres espèces.

 

© Ifremer 2018 - www.ifremer.fr/envlit