ifremer Ifremer environnement
© Alain Le Magueresse, Ifremer
Cap Ferret
Surveillance Résultats Votre région

 

Documents
Rechercher
Rechercher
Plan du site Contact Copyright Crédits

Aquitaine

Accueil > Votre région > Aquitaine > Activités > Agriculture >

Agriculture

La superficie des trois départements réunis est de 2 800 000 ha. La forêt est particulièrement importante, comme le montrent la carte et le graphique d'occupation des sols avec respectivement 50%, 65% et 42% de taux de boisement pour la Gironde, les Landes et les Pyrénées-Atlantiques. En 1998, 51 entreprises employaient 2700 salariés dans l'exploitation forestière ou la scierie.

L'espace agricole utilisé de cette région représente 837 800 ha soit un peu plus de 30% de la superficie totale. La Gironde compte 12 729 exploitations, les Landes 7 804 et les Pyrénées-Atlantiques 14 695. Chacun des trois départements a sa spécificité en terme d'agriculture. Ces différentes tendances s'expliquent essentiellement par des facteurs physiques. Cette région est au cœur du bassin Aquitain formé à l'ère tertiaire. Les sols sont principalement constitués de roches sédimentaires.

La viticulture représente, en Gironde 72% des exploitations, dont 98% produisent des appellations d'origine contrôlée. Les vins bordelais sont mondialement connus et font la renommée de cette région. La vigne s'est développée sur les coteaux calcaires du département, toujours proches du fleuve, rive droite de la Garonne, rives droite et gauche de la Dordogne, rive droite de la Gironde et coteaux de l'Entre-deux-Mers. Ailleurs, dans le département, la vigne profite des graves (sols de graviers) entraînés par la Garonne depuis les Pyrénées et déposés sur les terrasses de l'ancien lit du fleuve.

La structure des exploitations girondines a évolué, en 1988, 91% des exploitations étaient gérées par des exploitants individuels, en 2000 cette part était réduite à 73%. Cette diminution s'est faite au profit de structure de gestion commune, 15% des exploitations sont gérés par des sociétés civiles, 6% par des EARL (Exploitation Agricole à Responsabilité Limitée) et 3% sont des GAEC (Groupement Agricole d'Exploitation Commune). L'âge des exploitants a également évolué. En 1988, 49% des exploitants avaient plus de 55 ans, en 2000 ils n'étaient plus que 38%. On observe donc un rajeunissement des exploitants agricoles en Gironde. Enfin, près de 92% des exploitations ont une superficie inférieure à 50 ha.

La principale orientation agricole des Landes est la culture céréalière (maïs) qui s'explique par le fait que ce département ne dépasse pas 100 m d'altitude. Comme pour la Gironde, les structures de gestion des exploitations ont évolué en faveur des regroupements. On a observé une diminution du nombre d'exploitations gérées par un exploitant individuel au profit des gestions communes qui sont passées, de 5% à 19% des exploitations entre 1988 et 2000. Quant à la superficie des exploitations, 84% d'entre elles font moins de 50 ha.

Les Pyrénées-Atlantiques font partie de la zone qui a été affectée par le plissement alpin. Cette région montagneuse (Pays Basque et Béarn), frontalière de l'Espagne (Guipuzcoa et Navarre), est propice à l'élevage. Elle en a fait sa spécialité : les 2/3 du chiffre d'affaire agricole sont générés par l'élevage. Avec un cheptel bovin de 338 864 animaux et un cheptel ovin de 719 268 animaux, les Pyrénées-Atlantiques sont les premiers producteurs français de fromages fermiers et de brebis. La structure des exploitations est similaire aux deux précédents cas, une évolution des structures de gestion en communauté. Ces exploitations ont pour 88% d'entre elles une superficie inférieure à 50 ha.

Source :
RGA 2000, www.agreste.agriculture.gouv.fr, MediaForest.
Rédaction Mélanie Couchoud étudiante à l'IGARUN

CORINE land cover Zoom page

CORINE land cover

Occupation du sol Zoom page

Occupation du sol

Evolution des exploitations agricoles 1988 - 2000 Zoom page

Evolution des exploitations agricoles 1988 - 2000

Orientation des exploitations agricoles Zoom page

Orientation des exploitations agricoles

 

fermer

Lire la suitelire