ifremer Ifremer environnement
© Alain Le Magueresse, Ifremer
Pointe de Barfleur
Surveillance Résultats Votre région

 

Documents
Rechercher
Rechercher
Plan du site Contact Copyright Crédits

Basse-Normandie

Accueil > Votre région > Basse-Normandie > Activités > Activités portuaires > Le remorquage hauturier en Basse-Normandie >

Activités portuaires

Le remorquage hauturier en Basse-Normandie

Les ports Le remorquage hauturier

La décision de mise en place d’une structure lourde de remorquage hauturier, basée à Cherbourg, est la conséquence directe du naufrage du pétrolier « Amoco Cadiz » en 1978. A la suite de cette catastrophe écologique, l’Etat a décidé la mise en place d’un dispositif de prévention maritime qui avait pour but de protéger les hommes et les biens près des zones à fort trafic maritime et de se doter de moyens pour prévenir toute autre catastrophe environnementale.

A cette fin et dès cette époque, le navire hauturier « Abeille Languedoc » a été basé à Cherbourg. Dans le même temps, deux autres navires du même type étaient positionnés à Brest et Toulon. Ces navires appartenant à la société « Abeille International » étaient affrétés par la Marine Nationale. L’ensemble de ce dispositif de sécurité maritime de l’Etat a été confié au Préfet Maritime qui, étant dépositaire de l’autorité de l’Etat, a la responsabilité générale de l’action dans les eaux sous souveraineté ou juridiction française. La limite géographique de compétence du Préfet Maritime de Cherbourg allant du Mont Saint-Michel à la frontière belge, la totalité des côtes de Basse-Normandie est donc sous sa responsabilité.

L"Abeille Bourbon" à la mer Zoom fenetre L"Abeille Bourbon" à la mer - source : BOURBON / 2006

En 2003, au terme du contrat de protection maritime liant l’Etat et les « Abeilles International », la Marine Nationale a lancé un appel d’offre et la Société Bourbon (qui avait acquis les « Abeilles » en 1996) a été choisie. Pour se donner les moyens de remplir sa mission, la Société « Bourbon » a mis en service deux nouveaux remorqueurs de sauvetage basés à Brest et à Cherbourg en 2005. Ces deux navires ont représenté un investissement de 51 millions d’euros pour la société, ils sont affrétés par l’Etat pour une somme journalière de 12 850 euros.

Le bilan particulièrement remarquable de l’« Abeille Languedoc » (730 opérations réalisées en 20 ans ayant permis une économie évaluée à 1600 fois son coût annuel) a rendu les décideurs très exigeants lors du remplacement de ce navire. Il fallait donc construire un remorqueur de sauvetage plus rapide et plus puissant que ce premier navire. Suite à un appel d’offre européen, la conception et le design de ce nouveau navire ont été réalisés par la Société Rolls Royce. La coque a été assemblée en Pologne puis équipée en Norvège. L’unité basée à Cherbourg a été baptisée « Abeille Liberté ».

Pour en savoir plus

Pour en savoir plus, consultez le site : www.bourbon-online.com

Eau Seine Normandie / Conseil général du Calvados / Conseil général de la Manche / Région Basse-Normandie

 

fermer

Lire la suitelire