ifremer Ifremer environnement
© Alain Le Magueresse, Ifremer
Pointe de Barfleur
Surveillance Résultats Votre région

 

Documents
Rechercher
Rechercher
Plan du site Contact Copyright Crédits

Basse-Normandie

Accueil > Votre région > Basse-Normandie > Activités > Activités portuaires > Les ports >

Activités portuaires

Les ports

Les ports Le remorquage hauturier

L'activité portuaire est bien développée dans le Calvados et la Manche, notamment grâce à la proximité des îles Anglo-normandes et de la Grande Bretagne.

Vingt-deux ports et sept zones de mouillage sont répartis le long des côtes bas-normandes, de Honfleur à Granville. Tous ces ports accueillent des bateaux de plaisance mais il s'agit rarement de leur activité principale.

Porte-conteneurs Zoom fenetre Porte-conteneurs - source : Ifremer / LERN

Le port de Caen-Ouistreham est un grand port de commerce dans lequel transitent, chaque année, plus de 2 millions de tonnes de marchandises (plus de 300 000 tonnes de céréales et 130 000 tonnes d'engrais en 2003) 1.

Cherbourg est un important port maritime associant à la fois des activités de pêche (second en Normandie), de plaisance et des activités commerciales et militaires.
Les activités commerciales sont importantes avec une liaison régulière vers l'Angleterre et un fret total de 4 millions de tonnes en 2003 4.
Le port de plaisance est le premier port d'escale français pour les plaisanciers avec 12 000 bateaux accueillis chaque année 5.
Enfin, parmi toutes les activités de l'Arsenal de Cherbourg, les unités de la Marine portent assistance à environ 4 000 personnes et 700 navires chaque année 6 .

Port-en-Bessin est le septième port de pêche français et le troisième de Basse-Normandie (après Granville et Cherbourg). Ses trois cents marins-pêcheurs, embarqués sur une cinquantaine de bateaux, ramènent chaque année près de 12 000 tonnes de poissons, céphalopodes et coquilles St-Jacques 2.

Certains ports tels que  Deauville, Cabourg, Franceville, Carentan et Quineville sont essentiellement des ports de plaisance où l'activité touristique est priviliégiée.La capacité d'accueil des ports de plaisance bas-normands s'élève à 9 722 places en 2001. Les activités liées à la plaisance représentent dans la région 1 250 emplois directs (ports, construction navale, réparation, entretien et voile sportive) 3.

La gestion d'un port nécessite l'entretien des bassins qui, au cours du temps, se comblent de sédiments. Les dragages portuaires ont souvent pour objectif de maintenir la profondeur dans les ports afin de ne pas gêner la navigation mais ils peuvent également être effectués pour des travaux d'approfondissement (ex : travaux de Port 2000 au Havre). Ces derniers sont réalisés dans le cadre d'une modernisation des ports pour adapter les bassins à la taille des nouveaux navires 7.

Ils produisent des volumes importants de sédiments qui sont plus ou moins contaminés par des éléments métalliques et/ou organiques. Pour les sédiments extraits et à condition qu'ils soient peu contaminés, le clapage en pleine mer est la solution la plus utilisée. Ils sont alors acheminés à quelques milles de la côte par bateau, puis déversés en mer dans des zones agréées 7.

Le port du Havre, et dans une moindre mesure, le port de Caen-Ouistreham draguent des quantités importantes de sédiments. Entre 1996 et 1999, 1,4 million de m3  ont été dragués dans le port du Havre et 712 000 m3 dans le port de Caen. Dans le cadre des travaux de Port 2000, le volume à draguer est de 72 millions de m3  et le volume des dragages d'entretien passera de 1,4 million de m3  actuellement à environ 3 millions de m3  7.

Sources :
1   Port de Caen-Ouistreham, Chambre de Commerce et d'Industrie de Caen
2  Web Normandie
3  Conseil Economique et Social Régional de Basse-Normandie, 2002, Le développement de la plaisance en Basse-Normandie (Actualisation du rapport de 1999), 14p.
4  Port de Cherbourg SAS
5  Port de plaisance de Cherbourg Octeville
6  Cherbroug et la Marine
7  Agence de l'Eau Seine-Normandie, Direction Régionale de l'Environnement de Basse-Normandie, 2003, État des lieux du district hydrographique de la Seine et côtiers normands, 59p.

Pour en savoir plus

Vous pouvez télécharger les cartes suivantes au format pdf afin d’obtenir une impression de bonne qualité.

Les principales activités des ports et zones de mouillage
Les principales activités des ports et zones de mouillage / Ifremer, 2008 - Document Pdf, 1 Mo

 

Eau Seine Normandie / Conseil général du Calvados / Conseil général de la Manche / Région Basse-Normandie
Les principales activités des ports et zones de mouillage Zoom page

Les principales activités des ports et zones de mouillage

 

fermer

Lire la suitelire