ifremer Ifremer environnement
Visuel Region
Surveillance Résultats Votre région

 

Documents
Rechercher
Rechercher
Plan du site Contact Copyright Crédits

Basse-Normandie

Accueil > Votre région > Basse-Normandie > Activités > Patrimoine > L’échelon de Cherbourg du département de la Marine au service historique de la défense : un service à découvrir >

Patrimoine

L’échelon de Cherbourg du département de la Marine au service historique de la défense : un service à découvrir

Les archives maritimes Les phares et balises Les sémaphores

Statut : un service du ministère de la défense

Directement rattaché à la direction de la mémoire, du patrimoine et des archives du ministère de la défense depuis le 17 janvier 2005, le service historique de la défense compte un département par armée et trois départements communs.
Au sein de cet ensemble, le département de la Marine a pour originalité et pour atout son organisation décentralisée, puisqu’à l’échelon central, implanté comme les autres départements à Vincennes, s’ajoutent cinq échelons locaux : Cherbourg, Brest, Lorient, Rochefort et Toulon. Chacun de ces échelons est à la fois le dépôt d’archives de la Marine nationale dans un ressort géographique donné et une bibliothèque spécialisée dans le domaine maritime.

Missions : des missions multiples

L’échelon de Cherbourg est le service dépositaire compétent pour les archives produites par les unités de la Marine nationale implantées dans le premier arrondissement maritime, dont les limites territoriales s’étendent de la baie du Mont-Saint-Michel à la frontière belge.
Chargé du contrôle, de la collecte, du classement, de la conservation et de la communication des archives, ainsi que de la gestion et du traitement scientifique des collections de la bibliothèque, le service historique de la défense est également investi d’une mission de sauvegarde de la symbolique militaire des unités ou bâtiments désarmés.
Parallèlement à ces activités, des visites du service au profit des unités de la Marine nationale ou des particuliers sont régulièrement proposées, de même que des expositions en rapport avec le patrimoine maritime local. A son niveau, l’échelon de Cherbourg contribue à perpétuer le lien séculaire entre la Nation et son armée ; il entretient l’esprit de défense nationale en lui donnant la profondeur historique.

Les fonds et collections

Le dépôt d’archives

Ancien phare de Barfleur Zoom fenetre Projet de restauration et de transformation de l’ancien phare de Barfleur en station électrique et sémaphorique. Elévation.1860. 2K3513 - photographie Service historique de la défense / département de la Marine, échelon de Cherbourg

Les archives conservées au sein de l’échelon de Cherbourg représentent environ 4 kilomètres linéaires, répartis entre la section ancienne, pour les documents antérieurs à 1940, et la section contemporaine, pour les documents postérieurs à cette date. Si les pièces les plus anciennes remontent au XVII e siècle, la majorité des archives conservées à Cherbourg est postérieure à l’aménagement de la grande rade et à la construction du port militaire, à partir de la fin du XVIII e siècle. Outre le très riche fonds de la direction des travaux maritimes, qui permet de retracer l’histoire de toutes les infrastructures liées à l’implantation de la Marine de guerre à Cherbourg et dans sa région, ceux de la préfecture maritime ou de la direction des constructions navales, le service conserve notamment les archives de l’inscription maritime, grâce auxquelles on peut reconstituer les carrières des gens de mer depuis Dunkerque jusqu’au Mont-Saint-Michel, tout en suivant l’histoire des trafics maritimes et des populations côtières.

La bibliothèque : une bibliothèque spécialisée prestigieuse

La bibliothèque, qui compte à l’heure actuelle quelque 24 000 ouvrages, auxquels il faut ajouter 274 titres de périodiques, est spécialisée dans les domaines maritimes (marines militaires, droit de la mer, sciences maritimes, histoire maritime, récits de voyage…), même si les autres domaines de la recherche historique n’en sont pas exclus : histoire générale et militaire, astronomie, sciences naturelles, physiques, chimiques et médicales …

Les collections iconographiques

Gravure d un serranide algerien Zoom fenetre Gravure d’un serranidé algérien in Exploration scientifique de l’Algérie. Zoologie. Poissons. Planche 1. INV. 4545 - photographie Service historique de la défense / département de la Marine, échelon de Cherbourg

Outre les dessins, gravures, estampes, cartes postales et photographies en rapport avec la ville de Cherbourg et son activité maritime, un très riche ensemble de cartes marines et terrestres est conservé parmi les collections iconographiques du service historique.

.

La symbolique

L’échelon de Cherbourg conserve également le patrimoine symbolique d’une dizaine d’unités désarmées (tapes de bouche, plaques de campagne ou de commandement, livres d’or…).

Les moyens

Moyens financiers

Le budget global du service est de 70 500 €, réparti en frais de fonctionnement (achat de matériel, de fournitures, de mobilier…), d’acquisition (achats d’ouvrages et de pièces d’archives, abonnements) et de conservation (reliure, restauration de documents, campagne de microfilmage ou de numérisation…).

Moyens humains

Placé sous l’autorité d’un archiviste paléographe, conservateur du patrimoine, le service compte treize personnes, dont trois militaires et dix civils. Périodiquement, le service accueille également des stagiaires, dans le cadre scolaire ou dans le cadre de stages professionnels.

Moyens matériels

Locaux

La bibliothèque et le dépôt d’archives ont été réunis dans la caserne de l’Abbaye en 1970. Les magasins et rayonnages occupent le rez-de-chaussée du bâtiment, tandis que les bureaux du personnel et la salle du public occupent une partie de l’étage. Réaménagée en 2004, la salle du public dispose désormais de vingt-sept places et d’un local annexe pour trois lecteurs de microfilms.

Equipement informatique

La salle du public est équipée pour le branchement des ordinateurs portables.

Le public et la consultation

Le service est accessible à tout public, civil comme militaire, sans condition de nationalité, après inscription gratuite, sans autre justificatif qu’une pièce d’identité en cours de validité. Quelque 700 lecteurs inscrits, généalogistes, chercheurs, militaires, amateurs d’histoire maritime, simples curieux…, pour une fréquentation moyenne de 15 lecteurs par jour et un nombre annuel de 4 000 communications en salle du public.

La consultation des archives

La consultation des archives est soumise aux règles de communicabilité imposées par la Loi. En règle générale, les documents d’archives publiques de plus de 30 ans d’âge sont librement communicables, à l’exception des dossiers mettant en jeu la sûreté de l’Etat (délai de 60 ans) ou la vie privée des personnes (délais de 60, 100, 120 ou 150 ans selon les cas).

Le prêt gratuit à domicile

Les livres postérieurs à 1945 sont empruntables gratuitement, à raison de trois par personne et par mois. En revanche, tous les documents d’archives sont exclus du prêt.

La consultation des microfilms

En vertu d’un accord entre le service et les archives départementales de la Manche, sont disponibles sur place les films reproduisant les actes de l’état civil des communes constituant la communauté urbaine de Cherbourg ainsi que les tables décennales du nord du Cotentin. Un système de prêt gratuit a également été mis en place ; sur simple demande, tous les microfilms disponibles à Saint-Lô peuvent être envoyés à Cherbourg, pour une durée de prêt d’un mois, évitant aux intéressés des déplacements longs et onéreux.

Les visites guidées

En dehors des mois de juillet et août, une visite guidée gratuite du service est organisée chaque mois à destination de tout public.

Source :
Fiche rédigée en septembre 2006 par l’échelon de Cherbourg du Service Historique de la Défense

Pour en savoir plus

Information pratiques :

Service historique de la Défense, département de la Marine, échelon de Cherbourg
57, rue de l’Abbaye
B.P. 31
50115 CHERBOURG
Tél. : 02-33-92-65-07
shd-cherbourg@shd.defense.gouv.fr
http://www.servicehistorique.sga.defense.gouv.fr/Le-SHD-a-Cherbourg.html

Conservateur : Nicolas Buanic, archiviste paléographe

Horaires d’ouverture :
Du lundi au vendredi, de 9h à 17h30

Visites :
Un vendredi/mois de 14h à 16h sur inscription (renseignements et inscriptions auprès de l’office du tourisme de Cherbourg-Octeville au 02-33-93-52-02).

Eau Seine Normandie / Conseil général du Calvados / Conseil général de la Manche / Région Basse-Normandie

 

fermer

Lire la suitelire