ifremer Ifremer environnement
Visuel Region
Surveillance Résultats Votre région

 

Documents
b
Rechercher
Rechercher
Plan du site Contact Copyright Crédits

Basse-Normandie

Accueil > Votre région > Basse-Normandie > Milieu > Milieux marins > Le marnage >

Milieux marins

Le marnage

La marée Le marnage Bathymétrie La houle, le clapot et la "mer de vent" Courantologie

Le marnage est la différence de hauteur d'eau entre une pleine mer et une basse mer successives. Il varie entre la période de vives eaux, moment où il est plus fort, et la période mortes eaux, où il est plus faible.

Le marnage maximal au monde est enregistré dans la baie de Fundy au Canada où il peut atteindre jusqu'à 16 m.

En France, dans la Baie du Mont-Saint-Michel, le marnage peut atteindre 14 m par forts cœfficients.

Marnage et coefficient de maree Zoom fenetre Le marnage - source : Ministère de l'Éducation Nationale

En France, le marnage est associé à un coefficient de marée permettant de façon simple et rapide de connaître l'importance de la marée un jour donné et, en particulier, de déterminer les dates des grandes marées. Il permet également de comparer le marnage dans les différents ports.

Le coefficient de marée correspond au rapport entre l'amplitude de la marée semi-diurne et l'unité de hauteur (U=3,05 m à Brest) multiplié par 100. Celui qui est indiqué dans les annuaires de marée est calculé à Brest et il varie entre 20 et 120.

Les variations du niveau de la mer ne sont pas seulement dues à la marée. Les surcotes et les décotes, différences entre les hauteurs d'eau observées et la marée prédite, ne font pas partie de la marée à proprement parler. Elles sont dues aux phénomènes météorologiques (principalement : anticyclone ou dépression, force et/ou direction du vent) et peuvent atteindre jusqu'à 50 cm parfois.

Source :
SHOM (Service hydrographique et Océanographique de la Marine)

Eau Seine Normandie / Conseil général du Calvados / Conseil général de la Manche / Région Basse-Normandie

 

fermer

Lire la suitelire