ifremer Ifremer environnement
© Alain Le Magueresse, Ifremer
Pointe de Barfleur
Surveillance Résultats Votre région

 

Documents
Rechercher
Rechercher
Plan du site Contact Copyright Crédits

Basse-Normandie

Accueil > Votre région > Basse-Normandie > Qualité de l'environnement > Pathologie des mollusques > Le réseau REPAMO >

Pathologie des mollusques

Le réseau REPAMO

Le réseau REPAMO

Le REPAMO, REseau de PAthologie des MOllusques, créé officiellement en 1992, est un réseau national de surveillance de l'état de santé des peuplements de mollusques sur les gisements naturels ou dans les zones de production conchylicole, et ce, en application des directives européennes 91/67 (concernant les aspects zoosanitaires des mollusques d'élevage) et 95/70 (portant sur les mesures à prendre pour le contrôle de certaines maladies affectant les bivalves).

La mise en place du réseau a eu pour but de répondre à une situation de crise que venait de vivre la conhyliculture française. En effet, au cours des années 1970 et 1980, trois maladies ont décimé les populations d'huîtres creuses et plates françaises :
- la production de l'huître plate, Ostrea edulis, déjà atteinte par le parasite protozoaire, Marteilia refringens, est passée en quelques années de 20 000 tonnes à 1 600 tonnes, suite à une épizootie due à un autre protiste, le parasite Bonamia ostreae,
- l'huître creuse portugaise, Crassostrea angulata, a quasiment disparu des côtes françaises en quelques années, au début des années 70. Des épizooties impliquant des virus identifiés comme étant des iridovirus sont considérés comme la cause de cette disparition.

Les analyses et identifications des pathogènes sont réalisées au Laboratoire de Génétique et Pathologie de l'Ifremer de la Tremblade qui est à la fois, le Laboratoire Communautaire de Référence (LCR) pour l'Europe, le Laboratoire National de Référence (LNR) pour les maladies des coquillages et le Laboratoire de Référence de l'Organisation mondiale de la santé animale.

Le Laboratoire Environnement Ressources de Normandie, comme les autres laboratoires côtiers, est chargé du contact auprès de la profession et de l'administration, de la collecte d'informations lors d'épisodes de mortalité, de la réalisation de prélèvements, soit en routine, soit en alerte (mortalités "anormales"), puis de l'expédition des échantillons au laboratoire de la Tremblade.

Pour en savoir plus

REPAMO (site Ifremer)

REPAMO (site LERN)

Cheptels conchylicoles (site ENVLIT)

Eau Seine Normandie / Conseil général du Calvados / Conseil général de la Manche / Région Basse-Normandie

 

fermer

Lire la , suilire