ifremer Ifremer environnement
© Alain Le Magueresse, Ifremer
Saint-Guénolé Penmarc'h
Surveillance Résultats Votre région

 

Documents
Rechercher
Rechercher
Plan du site Contact Copyright Crédits

Bretagne

Accueil > Votre région > Bretagne > Activités > Pêche aquaculture >

Pêche aquaculture

Ille-et-Vilaine

Travail sur les bouchots Zoom fenetre Travail sur les bouchots - photographie Michel Rougerie / Ifremer

Le trait de côte de cette région qui couvre l'Ille-et-Vilaine et les Côtes d'Armor, est divisé en 3 quartiers maritimes, Saint-Malo (SM), Saint-Brieuc (SB) et Paimpol (PL). Les ports de St-Brieuc et St-Malo sont spécialisés dans la pêche de coquilles St-Jacques et de Seiches. Les ventes de pêche fraîche en 2003 (hors ventes à l'étranger et algues), représentent 32 000 tonnes et 64 millions d'euros pour ces trois quartiers, soit 9% de la production nationale :

Quartier de Saint-Malo (Source OFIMER)

Ventes 2003

Quantité (tonnes)

Valeur (M€)

Total
dont :

5 229

11,1

Araignée de mer

1 078

2,6

Buccin

1 575

2,3

Coquilles Saint-Jacques

690

1,6

Seiches

915

1,4

Quartier de Saint-Brieuc (Source OFIMER)

Ventes 2003

Quantité (tonnes)

Valeur (M€)

Total
dont :

24 737

48,0

Coquilles Saint-Jacques

5 107

10,9

Seiches

2 851

4,5

Calmars

900

4,4

Baudroies

1 047

3,8

Saint-Pierre

285

2,2

Quartier de Paimpol (Source OFIMER)

Ventes 2003

Quantité (tonnes)

Valeur (M€)

Total
dont :

2 130

5,2

Coquilles Saint-Jacques

1 364

2,9

Araignée de mer

362

0,9

Les activités de pêche et d'aquaculture occupent 2 027 personnes principalement dans le secteur de la petite pêche côtière.

Cette région comptait en 1998, 378 navires de pêche dont 57% qui sont des navires polyvalents de 3 engins.

L'activité de production aquacole est réalisée principalement dans le bassin de Paimpol, en baie du Mont-St-Michel et sur le site d'Hillion. La production d'huîtres et de moules y est très importante. Le bilan 2004 fait état de 10 000 tonnes de moules pour la baie du Mont-St-Michel et 6 500 pour les Côtes d'Armor. L'estimation pour les huîtres est de 5 000 tonnes pour Cancale et 8 000 tonnes pour Paimpol. Dans le bassin aquacole de Paimpol sont également réalisées des productions de nouvelle aquaculture de grossissement de turbots.

Parcs a huitres et bouchots en baie de l'Arguenon Parcs à huîtres et bouchots en baie de l'Arguenon (22) - photographie Michel Rougerie / Ifremer

Finistère

Le Conquet Zoom fenetre Le Conquet (29) - photographie Alain Le Magueresse
 Debarquement de langoustine au Guilvinec Zoom fenetre Débarquement de langoustine au Guilvinec (29) - photographie Alain Le Magueresse / Ifremer

Le Finistère est ouvert sur deux zones maritimes, la Manche et l'Atlantique et ses 900 kilomètres de côte lui offrent un potentiel halieutique conséquent. Le Finistère est le département français qui compte le plus de quartiers maritimes : Morlaix (MX), Brest (BR), Camaret (CM), Douarnenez (DZ), Audierne (AD), Le Guilvinec (GV), Concarneau (CC). Les ventes de pêche fraîche en 2003 (hors ventes à l'étranger et algues), représentent 82 000 tonnes et 226 millions d'eurospour l'ensemble du département du Finistère, soit 20% de la production nationale et 26% en valeur. Les résultats du quartier maritime du Guilvinec, qui regroupent ceux des criées de Saint Guénolé, Le Guilvinec, Lesconil et Loctudy représentent à eux seuls 14 % de la production française et 58% pour la seule langoustine :

Debarquement de la peche au Guilvinec Débarquement de la pêche au Guilvinec (29) - photographie Alain Le Magueresse / Ifremer

Quartier de Morlaix (Source OFIMER)

Ventes 2003

Quantité (tonnes)

Valeur (M€)

Total
dont :

7 283

22,6

Tourteau

3 154

8,2

Baudroies

449

2,2

Coquilles Saint-Jacques

453

1,3

Raies

415

0,9

Homards

47

0,9

Quartier de Brest (Source OFIMER)

Ventes 2003

Quantité (tonnes)

Valeur (M€)

Total
dont :

3 560

15,1

Baudroies

826

4,2

Tourteau

1 080

3,6

Coquilles Saint-Jacques

238

0,9

Langouste rouge

23

0,8

Araignée de mer

300

0,7

Quartier de Douarnenez (Source OFIMER)

Ventes 2003

Quantité (tonnes)

Valeur (M€)

Total
dont :

5 319

2,9

Sardine

4 008

1,9

Amande de mer

741

0,2

Quartier d'Audierne (Source OFIMER)

Ventes 2003

Quantité (tonnes)

Valeur (M€)

Total
dont :

1 031

5,2

Bar commun

121

1,7

Baudroies

240

1,0

Lieu jaune

210

0,7

Quartier du Guilvinec (Source OFIMER)

Ventes 2003

Quantité (tonnes)

Valeur (M€)

Total
dont :

47 675

137,4

Langoustine

4 724

30,9

Baudroies

4 662

16,6

Raies

4 291

7,9

Cardines

1 762

6,5

Cabillaud

2 117

5,5

Quartier de Concarneau (Source OFIMER)

Ventes 2003

Quantité (tonnes)

Valeur (M€)

Total
dont :

16 897

42,5

Baudroies

1 703

6,3

Langoustine

696

5,8

Cabillaud

865

2,4

Eglefin

1 637

2,0

Merlu commun

560

1,9

L'activité de pêche comptabilise ainsi une flottille de 929 navires employant sur le département 4 835 marins.

La conchyliculture est également une activité traditionnelle importante de la région. Elle concerne principalement la production d'huîtres dans les bassins aquacoles de Morlaix (6 000 tonnes en 2004), de la rade de Brest et de Concarneau. La production de moules pour 2004 dans le Finistère est évaluée à 700 tonnes dans le Finistère Nord et 500 tonnes dans le Finistère sud.

Morbihan

Riviere de Crach Zoom fenetre Rivière de Crach (56) - photographie Alain Le Magueresse / Ifremer


Le Morbihan est composé de trois quartiers maritimes, Lorient (LO), Auray (AY) et Vannes (VA). Lorient est le deuxième port français en tonnage de pêche fraîche débarquée, désormais à égalité avec Le Guilvinec. Les ventes de pêche fraîche en 2003 (hors ventes à l'étranger et algues), représentent 22 000 tonnes et 61 millions d'euros pour l'ensemble du Morbihan, soit 6% de la production nationale :

Quartier de Lorient (Source OFIMER)

Ventes 2003

Quantité (tonnes)

Valeur (M€)

Total
dont :

20 577

51,4

Grenadier de roche

2 623

4,7

Merlu commun

1 190

4,2

Sabre noir

1 881

3,9

Sole commune

316

3,4

Lingue bleue

1 393

2,6

Quartiers de Auray / Vannes (Source OFIMER)

Ventes 2003

Quantité (tonnes)

Valeur (M€)

Total
dont :

1 591

9,4

Bar commun

139

1,8

Anguille d'Europe

12

1,6

Sole commune

93

0,9

Coquilles Saint-Jacques

198

0,9

Les activités de pêche et d'aquaculture emploient 2 468 personnes. 33% d'entre elles pratiquent la petite pêche mais il est important de noter également que près de 30% de ces marins pratiquent la pêche au large, soit des campagnes de plus de 96 heures. Pour le Morbihan cette activité est représentative du quartier maritime de Lorient.

La région comptait en 1998 427 navires, 57% d'entre eux sont des navires polyvalents de 3 engins et 26% des chalutiers.

L'aquaculture est une activité pratiquée dans 10 bassins conchylicoles. L'essentiel de la production d'huîtres creuses en Bretagne sud provient de ces bassins, avec une production 2004 estimée pour Etel-Quiberon de 14 000 tonnes et de 7 000 tonnes pour le Golfe du Morbihan.

La production de moules est principalement pratiquée sur la commune de Penestin en baie de Vilaine. Ce site représente la zone principale de production de Bretagne sud (3 000 tonnes en 2004).

Sources :
CAAM, données mises à disposition par Géolittomer LETG UMR 6554 CNRS, OFIMER 2003, European seafood magazine. Rédaction Mélanie Couchoud étudiante à l'IGARUN, actualisation Ifremer

Flotte de pêche par quartier maritime(Ille-et-Vilaine & Côtes d'Armor) Zoom page

Flotte de pêche par quartier maritime(Ille-et-Vilaine & Côtes d'Armor)

Emplois maritimes par quartier maritime (Ille-et-Vilaine & Côtes d'Armor) Zoom page

Emplois maritimes par quartier maritime (Ille-et-Vilaine & Côtes d'Armor)

Flotte de pêche par quartier maritime (Finistère) Zoom page

Flotte de pêche par quartier maritime (Finistère)

Emplois maritimes par quartier maritime (Finistère) Zoom page

Emplois maritimes par quartier maritime (Finistère)

Flotte de pêche par quartier maritime (Morbihan) Zoom page

Flotte de pêche par quartier maritime (Morbihan)

Emplois maritimes par quartier maritime (Morbihan) Zoom page

Emplois maritimes par quartier maritime (Morbihan)

 

fermer

Lire la suitelire