ifremer Ifremer environnement
© Alain Le Magueresse, Ifremer
Gravelines
Surveillance Résultats Votre région

 

Documents
Rechercher
Rechercher
Plan du site Contact Copyright Crédits

Nord - Pas-de-Calais & Picardie

Accueil > Votre région > Nord - Pas-de-Calais & Picardie > Milieu > Géomorphologie >

Géomorphologie

De la frontière belge à AULT-ONIVAL (SOMME), la côte dessine un angle droit au cap GRIS-NEZ ; 75 km séparent ce cap de la Frontière et 90 km de AULT: la différence d'orientation de ces deux segments de côte constitue le trait le plus marquant de cet ensemble morphologique.

Bray-Dunes Bray-Dunes (59) - photographie Alain Le Magueresse / Ifremer

LA FLANDRE MARITIME constitue le rivage méridional de la mer du NORD, c'est une côte basse dunaire (5 à 10 m de hauteur, exceptionnellement 20 m) qui protège des terres de très faible altitude (-2 m par endroit) drainées par un réseau dense de canaux (wateringues) dont Ies écluses s'ouvrent à basse mer. L'estran particulièrement étendu (1 km de large) prolonge la plaine sous la mer par des petits fonds (-10 à -20 m) de sable, de gravier et de débris coquilliers surmontés de bancs de sable fin gris disposés en lanières (DYCK, RATEL, RUYTINGEN, SANDETTIE). Ces bancs, dont on compte jusqu'à six lignes, protègent la côte des houles du large qui brisent fortement sur eux venant du secteur nord (40%) à nord ouest et de hauteur maximum annuelle 5,9 m à GRAVELINES (LNH).

LE BOULONNAIS s'ouvre à l'ouest sur la MANCHE par une côte à falaises variées constituant le point saillant, car relativement résistant, de cet ensemble régional. Du nord au sud, on rencontre :

  • le cap BLANC-NEZ, extrémité érodée du bombement calcaire crétacé d'ARTOIS d'altitude moyenne 150 m;
  • le cap GRIS-NEZ, rebord calcaire nord de la "boutonnière" déblayée dans les marnes iurassiques;
  • enfin le cap d'ALPRECH, rebord sud, limite le site du port de BOULOGNE établi à l'embouchure de la rivière LIANE.

La pente des fonds diminue en allant du cap GRIS-NEZ à BOULOGNE: les profondeurs de -10 m se trouvent respectivement à 500 et 1000 m du rivage.

LE MARQUENTERRE possède une côte basse dunaire remblayée ponctuée de trois petits estuaires, ou baie de CANCHE, d AUTHIE et enfin de SOMME.

Les estrans ont 500 m de large en moyenne et les dunes une hauteur de 6 à 10 m; elles sont remplacées au sud de la SOMME par des cordons de galets provenant des falaises crétacées du pays d' AULT.

Les fonds côtiers se caractérisent par la présence de cordons et sillons prélittoraux très développés (riddins) dont le plus septentrional, la BASSURE DE BAAS débute devant BOULOGNE, puis s'écarte progressivement de la côte, remplacé par d'autres cordons qui s'amorcent vers les sud (BATTUR, OUEMER, BASSURELLE DE SOMME). Il faut aller jusqu'à 10 km au large pour trouver des fonds de -10 m et à 20 km ceux de -20 m (pente de 0.1 %).

Cette côte est le siège de nombreux remaniements sédimentaires régis par un transit littoral de dérive de sens sud nord.

Le Crotoy, baie de Somme Le Crotoy, baie de Somme

 

Géomorphologie Zoom page

Géomorphologie

Légende cartes géomorphologie Zoom page

Légende de la carte géomorphologique

 

fermer

Lire la suitelire