ifremer Ifremer environnement
© Alain Le Magueresse, Ifremer
Calanque de Port Miou
Surveillance Résultats Votre région

 

Documents
Rechercher
Rechercher
Plan du site Contact Copyright Crédits

Provence - Alpes - Côte d'Azur

Accueil > Votre région > Provence - Alpes - Côte d'Azur > Milieu > Courantologie >

Courantologie

EN CAMARGUE , la dérive littorale est orientée vers l'ouest.

DU RHONE A MARSEILLE , le vent d'est entraîne des courants orientés du nord à l'ouest, et les vents d'ouest des courants orientés du sud à l'est. On observe souvent, le Iong de la côte du cap COURONNE, le contre-courant de la circulation générale ibérique transportant des eaux moins salées et plus grises (les "eaux blanches ).

Les courants de la sortie des eaux du RHONE sont très influencés par le vent: les vents de nord ouest (mistral) dévient peu le courant en raison du parallélisme de leurs directions. Par contre, les vents d'est et du sud est provoquent de larges déformations du courant ver$ I'ouest à la sortie de la mer (PAUC 1971).

A L'OUEST DE LA CIOTAT , la circulation est le plus souvent orientée vers l'ouest, ou à entrer dans les baies par vent d'est, à sortir par vent d'ouest.

A L'EST DE LA. CIOTAT , les courants portant dans le sens du vent.

Par delà leur action sur l'orientation des courants, les vents, en déterminant une dénivellation de la masse d'eau côtière qui a pour conséquence la création d'un courant de compensation ramenant à la surface les eaux du fond (upwelling), ont une influence hydrologique importante notamment dans les régions de fort vent de terre (LANGUEDOC - CAMARGUE).

LES COURANTS GÉNÉRAUX

A l'est du méridien 7° Est, Ia circulation générale est dominée par le satellite LIGURE (cf 2-2: Généralités sur les côtes françaises de MÉDITERRANÉE).

De la côte franco-italienne, entre GENES et NICE, à la côte nord de la CORSE, on trouve occasionnellement une circulation secondaire cyclonique.

Plus à terre, dans les baies entre NICE et MENTON notamment, on observe un contre-courant dans le sens rétrograde (sens des aiguilles d'une montre).

Au sud du parallèle 42° Nord, au large de la côte est de la CORSE, un courant de dérive porte au sud pendant l'automne (SH IND2).

LES COURANTS COTIERS

Les indications figurant sur la carte précédente, concernant les orientations des courants permanents à proximité des côtes, sont tirées de l'ouvrage du BCEOM (1973).

En rade de TOULON et à l'ouvert de celle-ci, les courants portent dans le sens du vent (est et ouest). Il en va de même jusqu'aux îles d'HYÈRES.

Dans la rade de BORMES, il existe un courant côtier permanent orienté sud nord sur les fonds de 10 m et de direction inverse sur les fonds de 20 - 50 m.

Le long de la côte des MAURES, le courant permanent porte au sud. Il entre dans les baies par vent d'est et sort par vent d'ouest.

Le long de la côte de l'ESTEREL, la dérive est orientée dans le sens du vent.

Dans le golfe de JUAN (ouest du cap d'ANTIBES), il existe une circulation dans le sens des aiguilles d'une montre, quel que soit le vent.

D'ANTIBES à MENTON, la dérive côtière va dans le sens du vent. Le courant permanent du large porte au sud ouest; il est très proche de la côte à MENTON.

Courantologie Zoom page

Courantologie

 

fermer

Lire la suitelire