ifremer Ifremer environnement
© Alain Le Magueresse, Ifremer
Pointe de Barfleur
Surveillance Résultats Votre région

 

Documents
Rechercher
Rechercher
Plan du site Contact Copyright Crédits

Accueil > Surveillance > Directive Cadre sur l'Eau (DCE) > Éléments de qualité écologique >

Éléments de qualité écologique

Le programme de surveillance DCE consiste à suivre régulièrement un certain nombre de paramètres pertinents (appelés « éléments de qualité ») pour évaluer la qualité des eaux littorales. Il permet ainsi de contrôler que l’on se rapproche progressivement de l’objectif de la DCE : atteindre le « bon état » des eaux littorales. Tous les éléments de qualité sont listés par catégorie (MEC et MET) de masses d’eau dans les chapitres ci-dessous.

Éléments de qualité pour les masses d’eau côtières

Élément de qualité biologique

Le phytoplancton

Sous élément de qualité 

-

Bassins hydrographiques concernés 

tous

Voir la fiche  Phytoplancton

Flore autre que phytoplancton

Sous élément de qualité 

macroalgues (intertidales, subtidales, médiolittorales, blooms), Angiospermes

Bassins hydrographiques concernés  par le sous élément « macroalgues »

Artois Picardie, Seine Normandie, Loire Bretagne, Adour Garonne, Rhône Méditerranée et Corse

Bassins hydrographiques concernés  par le sous élément « angiospermes »

Seine Normandie, Loire Bretagne, Adour Garonne, Rhône Méditerranée et Corse, la Martinique, la Guadeloupe, Mayotte

Voir la fiche Macroalgues

Voir la fiche Angiospermes

Invertébrés 

Sous élément de qualité 

Invertébrés substrat meuble, invertébrés substrat dur

Bassins hydrographiques concernés par le sous élément « invertébrés substrat meuble »

Artois Picardie, Seine Normandie, Loire Bretagne, Adour Garonne, Rhône Méditerranée et Corse, Mayotte, la Réunion

Bassins hydrographiques concernés par le sous élément « invertébrés substrat dur »

La Réunion, la Martinique, la Guadeloupe, Mayotte

Voir la fiche Invertébrés benthiques de substrat meuble

Élément de qualité physico-chimique

Température 

Sous élément de qualité 

-

Bassins hydrographiques concernés

tous

Voir la fiche Température

Transparence

Sous élément de qualité 

-

Bassins hydrographiques concernés

tous

Voir la fiche Transparence

Oxygène dissous

Sous élément de qualité 

-

Bassins hydrographiques concernés

tous

Voir la fiche Oxygène dissous

Nutriments 

Sous élément de qualité 

-

Bassins hydrographiques concernés

tous

Voir la fiche Nutriments

Élément de qualité polluants spécifiques 

Polluants spécifiques

Sous élément de qualité 

Substances non synthétiques  (Arsenic dissous, chrome dissous, cuivre dissous,  zinc dissous) ; substances synthétiques(chlortoluron, Oxadiazon, Linuron, 2,4 D, 2,4 MCPA, chlordécone)

Bassins hydrographiques concernés

Tous (exception pour le chlordécone qui est spécifique à la Martinique et la Guadeloupe)

Élément de qualité hydromorphologique

Hydromorphologie

Sous élément de qualité 

-

Bassins hydrographiques concernés

tous

Voir la fiche Hydromorphologie

Éléments de qualité pour les masses d’eau de transition

Élements de qualité biologique

Phytoplancton

Sous élément de qualité 

-

Bassins hydrographiques concernés

Artois Picardie, Seine Normandie, Loire Bretagne, Adour Garonne, Rhône méditerranée et Corse (sauf dans certaines masses d’eau définies comme turbides en Manche/Atlantique)

Voir la fiche Phytoplancton

Flore autre que phytoplancton

Sous élément de qualité 

macroalgues (intertidales, blooms), Angiospermes, macrophyte (macroalgues et angiospermes)

Bassins hydrographiques concernés  par le sous élément de qualité « macroalgues »

Artois Picardie, Seine Normandie, Loire Bretagne, Adour Garonne

Bassins hydrographiques concernés  par le sous élément de qualité « angiospermes »

Loire Bretagne, Adour Garonne

Bassins hydrographiques concernés par le sous élément de qualité « macrophytes »

Rhône Méditerranée et Corse

Voir la fiche Angiospermes

Voir la fiche Macroalgues

Voir la fiche Macrophyte

Invertébrés 

Sous élément de qualité 

Invertébrés de substrat meuble

Bassins hydrographiques concernés par le sous élément « invertébrés de substrat meuble »

Artois Picardie, Seine Normandie, Loire Bretagne, Adour Garonne, Rhône Méditerranée et Corse

Voir la fiche Invertébrés benthiques de substrat meuble

Poissons

Sous élément de qualité 

-

Bassins hydrographiques concernés

Artois Picardie, Seine Normandie, Loire Bretagne, Adour Garonne, Rhône Méditerranée et Corse, Guyane

Voir la fiche Poissons

Élément de qualité physico-chimique

Température 

Sous élément de qualité 

-

Bassins hydrographiques concernés

tous

Voir la fiche Température

Transparence

Sous élément de qualité 

-

Bassins hydrographiques concernés

tous

Voir la fiche Transparence

Oxygène dissous

Sous élément de qualité 

-

Bassins hydrographiques concernés

tous

Voir la fiche Oxygène dissous

Nutriments 

Sous élément de qualité 

-

Bassins hydrographiques concernés

tous

Voir la fiche Nutriments

Élément de qualité hydromorphologique

Hydromorphologie

Sous élément de qualité 

-

Bassins hydrographiques concernés

tous

Voir la fiche Hydromorphologie

Pourquoi la salinité n’est pas un élément de qualité DCE?

La salinité représente la masse de sels dissous contenue dans un kilogramme d’eau de mer. De brutales variations de salinité, répétées et intenses peuvent être nuisibles au bon fonctionnement des organismes marins c’est pourquoi elle a été retenue au titre du programme de surveillance DCE pour l’évaluation des masses d’eau.

Toutefois, les prélèvements mensuels tels que prescrits par la DCE ne permettent pas de suivre la durée et la fréquence d’éventuelles dessalures. De plus, l’utilisation d’un seuil tenant compte uniquement de l’intensité de la dessalure n’a pas été retenue étant donné que celle-ci, pour les masses d’eau sous l’influence d’apports d’eau douce, dépend directement de la localisation du point de prélèvement dans le panache fluvial.

L’indicateur de qualité salinité a donc été déclaré non pertinent par les experts dans les masses d’eau côtières et de transition dans le cadre du programme de surveillance DCE.

Ce paramètre est néanmoins mesuré systématiquement lors des sorties en mer, afin d’appuyer l’interprétation des autres paramètres hydrologiques (nutriments et oxygène dissous) et biologiques. 

Le cas du maërl 

Banc de maërl en rade de Brest Banc de maërl en rade de Brest (© Ifremer-Olivier Dugornay)

Le maërl désigne des accumulations d’algues calcaires corallinacées qui vivent librement sur les fonds meubles infralittoraux . Ces accumulations forment ce que l’on appelle des bancs de maërls, ils sont composés soit de fragments morts et vivants, soit de fragments morts uniquement. Le maërl a une croissance très lente et l’on estime l’âge de certains bancs à plus de 8000 ans (Grall, 2003 ). Ces formations biosédimentaires peuvent abriter, grâce à leur structure, une très grande diversité d’organismes d’origine à la fois végétale et animale. De plus, la faible profondeur d’occurrence et le caractère solide des bancs de maërls permettent le développement d’une flore épiphytique  riche et diversifiée. Le développement et la distribution du maërl sont influencés par la transparence de l’eau et par des courants faibles (qui limitent le déplacements des thalles) (Grall, 2003). En Europe, les bancs de maërl sont présents dans toute la Méditerranée (Malte, Alicante, Marseille, Corse, Algérie et en Mer Egée), sur la façade Est Atlantique (du Maroc-Mauritanie au sud, jusqu’en Norvège voir même en Russie au nord).

Bien que non retenu pour l’évaluation de la qualité écologique des masses d’eau par la DCE, il a néanmoins fait l’objet d’un suivi particulier en Bretagne et dans les Pays de la Loire.

Pour en savoir plus

 

fermer

Lire la suitelire