ifremer Ifremer environnement
© Alain Le Magueresse, Ifremer
Pointe de Barfleur
Surveillance Résultats Votre région

 

Documents
Rechercher
Rechercher
Plan du site Contact Copyright Crédits

Accueil > Surveillance > Hydrologie > Présentation >

Présentation

L’ « hydrologie » consiste à décrire et étudier les écosystèmes aquatiques à travers leurs propriétés physiques (température, salinité, turbidité, …) et chimiques (nutriments, oxygène dissous, ….). L'hydrologie des écosystèmes repose sur des paramètres existant à l’état naturel qui sont essentiels pour la compréhension des processus gouvernant le cycle de l’eau. Ces paramètres d'hydrologie se distinguent donc de la classe des polluants chimiques qui sont uniquement d’origine anthropique et qui ont un effet toxique direct sur la faune et la flore.

Les suivis hydrologiques ont pour objectifs majeurs :

  • l’étude des forçages climatiques : il s’agit d’un suivi patrimonial à long terme sur une échelle pluri-décennale de façon à pouvoir observer des phénomènes se traduisant par des modifications de faible amplitude.   
  • l’étude des forçages anthropiques : Les nutriments sont d’origine naturelle et ne sont pas directement néfastes pour le milieu marin. Par contre, l’augmentation des flux de nutriments déversés en zone côtière, du fait de l’activité humaine, peut être considérée comme une pression à l’origine de nuisances indirectes : augmentation de la biomasse phytoplanctonique, modification des espèces phytoplanctoniques dominantes, développement massif de macroalgues,... Ces nuisances peuvent conduire au phénomène d’eutrophisation (voir le dossier L'eutrophisation littorale) ou encore modifier le niveau trophique des parcs conchylicoles (captage, mortalité, croissance). L’étude des forçages anthropiques consiste donc à évaluer l’impact de spécificités locales (rejets urbains et industriels,…) ou d’apports diffus (lessivage des sols et élevage) provenant des bassins versants.

L’hydrologie est une discipline exercée à l'Ifremer par l’ensemble des Laboratoires Environnement Ressources (LER) dans le cadre des :

  • réseaux de surveillance nationaux (REPHY, IGA )
  • réglementations européennes (DCE, DCSMM, OSPAR)
  • réseaux de surveillance régionaux (SRN, RHLN, ARCHYD)
  • études locales et projets de recherche (interventions ponctuelles).

 

fermer

Lire la suitelire