ifremer Ifremer environnement
© Douanes Françaises
Prestige
Français Español
Pollutions accidentelles / Prestige

Prestige > FR >

Introduction

Le naufrage du pétrolier Prestige le 19 novembre 2002, à l'issue de son périple de 4 jours en remorque, marquait le début de la pollution la plus longue (en durée) et la plus large (en étendue des côtes touchées) de la trop longue histoire des marées noires en atlantique nord-est. Pour l'Ifremer, le naufrage a constitué une interpellation immédiate de sa capacité à mettre en pratique les leçons de l'Erika en matière d'anticipation et d'évaluation des dommages écologiques sur les écosystèmes marins et côtiers, dans un contexte de solidarité européenne. Ce site internet présente une information objective et scientifiquement validée sur les résultats des actions entreprises par Ifremer dans le cadre de cette catastrophe. Il renvoie aux sites opérationnels pour les informations sur le travail au quotidien des opérations de lutte.

L'Ifremer a été informé dès les premières heures par les acteurs en charge de l'action de l'Etat (PREMAR Brest, CEDRE), et s'est donc préparé à des tâches qui allaient s'inscrire dans la durée, comme toutes les actions d'observation écologique, d'évaluation de la qualité des milieux et de suivi des contaminations et de leurs impacts.

Les comités d'experts ont été mis en place dès le lundi 18 novembre, au niveau du Préfet de Zone et du Ministère de l'Ecologie et du Développement Durable, tels qu'ils sont officialisés dans le nouveau plan POLMAR, regroupant des spécialistes de l'Ifremer, de Météo-France, du Centre de documentation, recherche et expérimentation des pollutions accidentelles des eaux (CEDRE), du service hydrographique et océanographique de la Marine nationale (SHOM), de l'Institut Français du Pétrole (IFP), de l'Agence de Sécurité Sanitaire en Environnement (AFSSE), etc.

Quelles sont les contributions que la connaissance scientifique et les outils techniques peuvent apporter en pareil cas ?

  • la mesure et la définition des états de référence, chimiques, hydrologiques et écologiques, des zones avant impact ;
  • la description des courants marins (modélisation), des habitats de la zone du naufrage et (surtout) du Golfe de Gascogne parcouru par les nappes de fioul plus ou moins fractionnées qui ont franchi la pointe de la Galice ;
  • l'information sur les mécanismes océanologiques qui animent (et mélangent) cette portion d'océan et vont conditionner les risques d'arrivage à la côte ;
  • les référentiels (seuils sanitaires et environnementaux de contamination, état de l'expérience Erika, données écotoxicologiques sur les espèces) qui servent à évaluer la gravité et la durabilité des impacts.

Enfin, l'Ifremer a mis ses moyens à disposition des opérateurs (Marines Nationales, Sasemar(*), ...) chargés de gérer sur place les conséquences à court terme du naufrage :

  • le sous-marin d'observation Nautile affrété par la Sécurité Maritime espagnole pour inspecter l'épave a été déployé à partir du navire océanographique l'Atalante, qui a interrompu ses missions en Méditerranée le 27 novembre pour rejoindre le site du naufrage ;
  • les moyens expérimentaux : caissons à haute pression pour reconstituer le comportement physicochimique du fioul dans les conditions de pression et de température qui règnent autour de l'épave, analyse chimique (spectrométrie à très haute résolution) pour identifier les composés toxiques de ce fioul.

En résumé, l'objectif de ce site web est de fournir des informations factuelles (données, cartes), et leurs interprétations, sur l'ensemble des tâches ci-dessus, ainsi que les coordonnées des laboratoires qui s'y consacrent.

Expertise de l'epave du PRESTIGE par le Nautile

Expertise de l'épave du PRESTIGE par le Nautile ( Introduction pages Nautile) - image Robin

Notes :
(*) SASEMAR : Société Etatique de Sauvetage et de Sécurité Maritime en Espagne
 

Pour en savoir plus

Le site du CEDRE : wwz.cedre.fr/ 

Le site de la Préfecture maritime de l'Atlantique : www.premar-atlantique.gouv.fr 

Le site de la Marine Nationale : www.defense.gouv.fr/marine 

Images satellitaires Zoom page

Images satellitaires

 

fermer

Lire la suitelire