Bioévaluation de la qualité environnementale des sédiments portuaires et  des zones d'immersion
Ifremer environnement littoral  
 

L'approche globale

 

Les scores de risque tels que définis par le logiciel « Géodrisk », les tests de toxicité sélectionnés en fonction de leur sensibilité, l’I2EC, la bio-surveillance des apports par transplantation de bivalves, constituent les outils d’interprétation et de contrôle proposés aux gestionnaires pour définir et valider leurs hypothèses d’impact. La cohérence des réponses de ces outils a été vérifiée à partir de l’ensemble des données acquises de manière coordonnée sur les sédiments types.


Cette démarche d’évaluation globale des sédiments dragués et destinés à l’immersion tient compte de la réglementation française et de l’application des lignes directrices OSPAR. Elle est constituée par une progression ascendante des différentes opérations : caractérisation des matériaux et des risques environnementaux, élaboration de l’hypothèse d’impact. Le processus est itératif et au stade ultime les résultats de la surveillance des zones d’immersion permettent de vérifier que les impacts mesurés ne sont pas supérieurs à ceux qui étaient préalablement acceptés.

Démarche ascendante d’évaluation de l’impact des immersions des matériaux de dragage

Haut de page

Mise à jour : 01/03/2006 Copyright : Ifremer