ifremer Ifremer environnement
© Alain Le Magueresse, Ifremer
Arcachon
Surveillance Résultats Votre région

 

Documents
Rechercher
Rechercher
Plan du site Contact Copyright Crédits

Accueil > Actualité > 2003 > >

Création du laboratoire "Environnement - Ressources Languedoc Roussillon" à Sète

01/07/2003

L'Ifremer regroupe deux de ses laboratoires côtiers à Sète, le laboratoire d'environnement littoral et le laboratoire conchylicole de Méditerranée, pour créer le laboratoire Environnement - Ressources Languedoc Roussillon (LER/LR).

Ce regroupement résulte de la nécessité de mieux prendre en compte la complexité des interactions entre les aspects conchylicoles et ceux de la qualité des eaux littorales des zones d'élevage, et d'utiliser plus systématiquement la biologie et l'écophysiologie des mollusques dans l'interprétation des données de la surveillance. En effet, les mollusques bivalves filtreurs exploités ou non, en tant qu'intégrateurs, sont des "sentinelles" utiles à l'interprétation des données de surveillance du milieu puisqu'il sont eux-mêmes sous la dépendance directe de la qualité des eaux côtières. L'appréhension de ces interactions impose donc de plus en plus fréquemment une étroite association entre sciences de l'Environnement et sciences du Vivant.

Le nouveau laboratoire aura quatre missions principales :

  • la surveillance de l'environnement littoral et de ses ressources conchylicoles avec un statut d'observatoire,
  • la conduite d'études et recherches,
  • l'expertise régionale,
  • la valorisation des connaissances et le transfert.

Plus précisément l'intervention du LER/LR concerne :

  • l'observation et la surveillance de la qualité de l'environnement littoral (réseaux RNO, REMI, REPHY, RSL, RINBIO), l'espace prioritaire d'intervention étant le littoral et la zone côtière de la Région administrative Languedoc-Roussillon, de la frontière espagnole au Petit Rhône,
  • la connaissance, l'observation, le suivi des réseaux aquacoles (REPAMO, REMORA), et l'aide à la gestion des ressources conchylicoles dans les écosystèmes lagunaires et de mer ouverte de la zone géographique méditerranéenne nationale,
  • les questions relatives aux interactions entre "Ressource et Environnement" et "Environnement et Ressources" ainsi que la connaissance, l'aménagement et l'aide à la gestion intégrée des environnements spécifiques de la façade méditerranéenne nationale : milieux côtiers semi fermés (lagunes) et mer ouverte
  • la fourniture d'avis et expertises aux collectivités, administrations et organisations professionnelles,
  • le renforcement de partenariats scientifiques avec les organismes de recherche présents en Languedoc Roussillon en réponse aux questions soulevées par le maintien ou l'amélioration de la qualité du milieu et des ressources conchylicoles, par la construction d'indicateurs utiles à la gestion, ou encore par l'élaboration d'une base de connaissances régionale partagée.

Pour en savoir plus


Le site du laboratoire (en cours de construction)
http://www.ifremer.fr/lerlr/

Les données de surveillance de la qualité du milieu
http://www.ifremer.fr/envlit/surveillance/index.htm

Le site du réseau REMORA
http://www.ifremer.fr/remora/

 

fermer

Lire la suitelire