ifremer Ifremer environnement
© Alain Le Magueresse, Ifremer
Arcachon
Surveillance Résultats Votre région

 

Documents
Rechercher
Rechercher
Plan du site Contact Copyright Crédits

Accueil > Actualité > 2004 > >

L'Archipel du Docteur Thomas : photographies de Saint-Pierre et Miquelon

13/06/2004

Le musée des terre-neuvas et de la pêche de Fécamp (27, boulevard Albert 1 er) présente jusqu'au 15 janvier 2005 des photographies du docteur Louis Thomas, prises au cours de trois longs séjours à Saint-Pierre et Miquelon, entre 1912 et 1926, en tant que médecin militaire au Service de Santé des îles et où il occupa également des fonctions de juge de paix et de notaire. Féru de photographie, il a laissé plus d'un millier de clichés sur la vie quotidienne de l'archipel. Ce véritable patrimoine maritime témoigne de la vie des marins de Normandie à l'époque de la grande pêche à la morue.

Pour en savoir plus

Le site du musée des terre-neuvas

http://www.fecamp.com/musees/mtneuv/indexmtneuv.htm

Des photos de Louis Thomas sur le site

http://www.luciengirardin.com/histoire3b.html

20040613boettage Boëttage des lignes avec du bulot, photo du docteur Louis Thomas (vers 1923)

Malgré sa voracité légendaire, la morue se montre assez capricieuse, elle montre un goût prononcé pour certains appâts, alors qu'elle dédaigne les autres -et, encore ces appâts préférés , faut-il les varier périodiquement- elle est d'autant plus capricieuse que la nourriture est plus abondante. M. Rallier du Baty remarque qu'en général, "il ne faut pas lui offrir une boëtte dont elle est déjà gavée, ni lui offrir non plus, dans un endroit donné, une boëtte qui n'existe jamais à cet endroit"... Les appâts les plus couramment employés par nos pêcheurs sont : le hareng, le capelan, l'encornet et le bulot. (Source : La pêche à la morue, Notes et rapports n° 53, Office Scientifique et Technique des Pêches Maritimes, août 1927)

 

fermer

Lire la suitelire