ifremer Ifremer environnement
© Alain Le Magueresse, Ifremer
Arcachon
Surveillance Résultats Votre région

 

Documents
Rechercher
Rechercher
Plan du site Contact Copyright Crédits

Accueil > Actualité > 2004 > >

La naissance du roman maritime, du journal de bord au récit d'aventures

07/06/2004

Le musée maritime de l'île Tatihou, au large de Saint-Vaast-La Hougue (Cotentin) présente jusqu'au 28 février 2005 une exposition sur la naissance du roman maritime, du journal de bord au récit d'aventures. A la fin du XVIIIe siècle, le récit maritime n'est encore que la transcription plus ou moins enrichie du journal de bord. L'idée du roman maritime revient à James Fenimore Cooper (l'auteur du Dernier des Mohicans), quoique Tobias George Smollet eût déjà tracé dans ses romans des caractères de marins. En France, Eugène Sue et Edouard Corbière, le père du poète, en seront les précurseurs.

Sur le roman maritime, genre qu'il conteste, Théophile Gautier écrit dans la revue La Chronique de Paris (1836) : Le Pilote, le Corsaire rouge sont et demeureront, je pense, les chefs-d'oeuvre du genre. Cooper, né sur un sol vierge et à peine déchiffré, excelle à peindre la lutte de l'homme avec la nature ... Son pinceau, sobre de teintes, rend avec une justesse admirable ces effets de ciel et d'eau où quelques petits filaments noirs, se dessinant à l'horizon plus minces et plus frêles que des fils d'araignées, annoncent seuls la présence de l'homme. L'idée qui éclate à chaque page est celle exprimée par le proverbe breton : "Ma barque est si petite et la mer est si grande !"

Sainte-Beuve, dans la revue des deux Mondes (15 septembre 1840) attribue à Eugène Sue l'honneur d'avoir le premier risqué le roman français en plein Océan, d'avoir le premier comme découvert notre Méditerranée en littérature ! Il précise cependant que le genre qu'il importait chez nous fut à l'instant suivi et pratiqué avec succès par plusieurs ; les juges compétents paraissent reconnaître que de nos romanciers de mer, le plus exact à la manoeuvre est M. Corbière, l'auteur du roman Le négrier. E Sue, chirurgien de la marine ayant peu navigué avait des ambitions mondaines qui étaient moins de remplir Le Havre que de remonter la Seine.

20040607Pict0243525 Le jardin botanique sur l'île de Tatihou - photo Michel Houdart
20040607Pict030702525 Le fort de l'île de Tatihou - photo Michel Houdart

Pour en savoir plus

Le site internet de l'île Tatihou (propriété du conservatoire du littoral)

http://www.tatihou.com/

 

fermer

Lire la suitelire