ifremer Ifremer environnement
© Alain Le Magueresse, Ifremer
Arcachon
Surveillance Résultats Votre région

 

Documents
Rechercher
Rechercher
Plan du site Contact Copyright Crédits

Accueil > Glossaire > P > pêche à pied >

Retour Imprimer

Glossaire

pêche à pied

c'est une activité de cueillette exercée le long du rivage sans recours à une embarcation. Elle peut être :

  • soit une activité de loisir (= pêche amateur, = pêche récréative),
  • soit une activité professionnelle (qui concerne principalement les bivalves, mais aussi certains autres animaux comme les bulots (gastéropodes), et le goémon, dit "goémon-épave"). (ν)
Corrélats

voir aussi : "engins de pêche"

En savoir plus

Il existe un certain nombre de règles concernant la pêche amateur . Mais ces réglementations varient d’un département à l’autre. En effet, de même que la répartition des espèces n’est pas la même sur l’ensemble de nos côtes, de même il existe des engins de pêche développés au cours des âges sur tel ou tel endroit : il n’est donc pas possible, ni raisonnable, de donner, même à l’échelle de la France métropolitaine, la liste des espèces pêchées avec la taille minimale au dessous de laquelle la pêche est interdite (lutte contre l’épuisement des stocks, et reconstitution des peuplements, comme dans le cas de l’oursin ou de l’ormeau). Dans le cas général, la règle concernant la pêche amateur est de ne pêcher que la quantité qui sera consommée dans la journée par le ménage. Toute activité de vente est proscrite. En effet, outre le préjugé défavorable porté à la profession des pêcheurs, les amateurs doivent savoir qu’aucun contrôle n’est exercé sur le produit de leur pêche. (voir aussi : engins de pêche)
Mesure de la taille minimale des ressources marines
Poissons : La règle générale est de mesurer la plus grande longueur, c’est à dire depuis l’extrémité de la bouche, jusqu’au bout de la queue.
Crustacés :
Tourteau, crabe, étrille : La mesure se fait dans le sens de la plus grande largeur de la carapace.
Araignée : La mesure se fait de la bouche jusqu’à l’extrémité opposée (c’est à dire, si on posait l’animal sur une table, on mesure la plus grande largeur, qui se trouve être dans ce cas le sens « avant – arrière » de la carapace).
Homard : La mesure ne concerne que le céphalothorax, c’est à dire la partie de son corps qui porte les pattes (et par conséquent aussi les pinces)
Crevette grise / Bouquet : La mesure concerne l’animal tout entier, de l’extrémité des rostres à l’avant, jusqu’au bout de la queue
Mollusques
Gastéropodes : La mesure concerne l’animal entier, depuis le début de l’enroulement de sa coquille, jusqu’à son extrémité opposée.
Coquillages (= Lamellibranches ou Bivalves) : La mesure concerne l’animal dans sa plus grande largeur, c’est à dire suivant une droite perpendiculaire à la droite formée par la charnière de l’animal et l’ouverture de sa coquille de l’autre côté (à l'exception de la moule, pour laquelle la mesure prend effet dans le sens de la plus grande longueur de l'animal).
(ν)

 

fermer

fermer

Lire la suitelire