ifremer Ifremer environnement
© Alain Le Magueresse, Ifremer
Arcachon
Surveillance Résultats Votre région

 

Documents
Rechercher
Rechercher
Plan du site Contact Copyright Crédits

Accueil > Glossaire > Z > zostère >

Retour Imprimer

Glossaire

zostère

Plante sous-marine à fleurs, prospérant sur le bas des estrans sableux et le haut de l'avant-côte sableuse, sur les littoraux atlantiques de la France. Les zostères forment des herbiers dont le rôle biologique et sédimentologique est essentiel. L'espèce dominante est Zostera marina L., mais on rencontre localement Z. angustifolia (Hormem.) Reich, et surtout Z. nana Roth (alias Z. noltii Hornem.) qui occupe les positions les plus élevées.

Les zostères ont de gros rhizomes qui fixent très efficacement les sédiments, mais lorsque les herbiers sont très développés, ils accélèrent (dans les zones abritées) la sédimentation des pélites, qui les étouffent et les font disparaître. La destruction de l'herbier provoque la remise en route de la vase et la réapparition d'un fond sableux sur lequel l'herbier peut se réinstaller. Le cycle est de l'ordre de 30 à 40 ans en Bretagne septentrionale.

Dans les zones balayées par de forts courants, ou battues par de fortes houles, la vase ne peut pas se maintenir sur l'herbier et celui-ci est présent en permanence, quoique variable. Ce sont probablement ces herbiers permanents qui fournissent les graines qui assurent la reconstitution des herbiers cycliques, et il est donc important de les préserver. Elle tolère les eaux fortement dessalées ce qui lui permet de se développer à l'embouchure des fleuves et dans les étangs littoraux. (ζ)

 

fermer

fermer

Lire la suitelire