Ifremer et l'environnement littoral

 

 

 

Actualités

Début 1979, se déroule la première campagne de suivi de la contamination chimique sur bivalves du littoral français. Différents prélèvements de moules et d’huîtres sont réalisés le long du littoral entre la frontière belge jusqu’à la Corse.

Sur l’ensemble de l’année, plus de 200 échantillons sont prélevés sur 81 lieux de surveillance. 14 contaminants chimiques différents sont analysés sur chaque échantillon. Parmi les paramètres analysés, le cadmium (un métal toxique à faible dose pour le vivant) est détecté à de très fortes concentrations dans l'Estuaire de la Gironde.

L’anémone arborescente Savalia savaglia (Bertoloni, 1819) est signalée pour la première fois sur la zone N2000 « Côte basque rocheuse et extension au large ».

Déployé depuis le 7 avril en Méditerranée, pour les régions Sud/PACA, Corse et Occitanie, le programme de sciences participatives de l’Ifremer centré sur l'observation de phénomènes de prolifération de microalgues, Phenomer, vient de passer son premier été.

Du 26 septembre au 4 octobre 2023, la station Ifremer de La Tremblade accueille l'équipe de TREC.

Ce  projet européen est un voyage à travers les côtes européennes (plus de 120 sites étudiés) pour explorer la biodiversité et l'adaptabilité moléculaire des communautés microbiennes ainsi que des organismes clés sélectionnés.

Accès directs

Inventaire cartographique des lieux actifs des réseaux d'observation et de surveillance du littoral

Accès aux données par paramètres sur le site Surval